La Solheim Cup se jouera pour la première fois en Espagne en 2023

La campagne de Malaga Finca Cortesín accueillera l’édition 2023 du Coupe Solheim, tournoi biennal entre les équipes de L’Europe  Oui États Unis qui a été joué depuis 1990 et que Espagne accueillera pour la première fois en trois ans. Un rendez-vous qui rejoint une longue liste des grands événements sportifs de haut niveau qui se sont déroulés dans le pays, de la Coupe du monde de football 1982 ou le Jeux Olympiques de Barcelone 92 à Coupe Ryder tenue en 1997.

Jusqu’à présent, la Solheim Cup, lorsqu’elle a été disputée sur le sol européen, a été accueillie par l’Écosse (1992, 2000 et 2019), le Pays de Galles (1996), la Suède (2003 et 2007), l’Irlande (2011) et l’Allemagne (2015). . En 2023, l’Espagne sera le siège social pour la première fois de l’histoire et le sixième pays européen à le faire. L’Espagne a accueilli des événements de golf de haut niveau, comme la Ryder Cup 1997 ou les 75 tournois LET et la série LET Access qui se sont déroulés sur ses parcours.

« Nous sommes ravis d’annoncer que l’Espagne sera le pays hôte de la Solheim Cup en 2023 lorsque la compétition reviendra sur le sol européen pour la dix-huitième édition de ce grand tournoi international par équipe. L’Espagne est un pays passionné de golf, ses fans connaissent Générations et Des générations de grands joueurs sont sorties de ce sport et de son inépuisable carrière. De plus, l’héritage culturel andalou fera vivre aux joueurs, invités et fans une expérience unique », a-t-il déclaré. Alexandra Armas, directeur exécutif de la Tournée européenne des dames.

Vue du trou 6 de la Coupe Finca Cortesín Solheim

Avant, en 2021, la Solheim Cup se jouera au club d’Inverness de Toledo, Ohio (États Unis), où l’Europe défendra le titre obtenu en 2019 dans le domaine écossais de Gleneagles. La conquête est venue avec un putt spectaculaire sur le dernier green du dernier match en simple.

La Solheim Cup porte le nom de son principal promoteur, le fabricant de clubs de golf américano-norvégien Karsten Solheim, qui a fondé l’entreprise PING. La première édition a eu lieu en 1990 dans le Golf et Country Club du Lac Nona, en Floride (USA), avec une victoire américaine de 11,5 points à 4,5.

Le tournoi a été joué les années paires jusqu’en 2002 et a alterné avec la Ryder Cup, son équivalent masculin. Après les attentats terroristes du 11 septembre 2001 et le report cette année-là de la Ryder, la Solheim Cup se jouait les années impaires depuis 2003. L’équipe des États-Unis a remporté dix victoires, quatre de plus que l’Europe.

L’anglais Laura Davies, avec douze apparitions pour l’Europe, elle est la joueuse qui a participé le plus souvent au tournoi. Elle est également la joueuse avec le plus de points ajoutés (25).

La Solheim Cup aura lieu pour la première fois en Espagne en 2023

Trois jours de pur golf

Deux équipes de 12 joueurs s’affrontent sur trois jours avec le même format que la Ryder Cup et 28 matchs au total. Les deux premiers jours sont réservés pour quatre matchs de quatuors (coups alternés) et quatre autres de quatre balles (meilleure balle) chacun, et le dernier pour les deux matchs individuels. Il y a 28 points en jeu depuis 2002.

Depuis qu’il l’a fait en 2000, le Saragosse Rachel Carriedo, qui a également joué en 2002, a été le premier Espagnol à intervenir dans le Solheim. Puis ce fut le tour de la femme barcelonaise Paula Marti (2002), la malagueña Ana Belén Sánchez (2003), la donostiarra Tania Elósegui (2009), le aussi de Malaga Azahara Munoz (2011, 2013, 2015 et 2019) et les femmes de Pampelune Carlota Ciganda (2013, 2015, 2017 et 2019) et Beatriz Recari (2013).

Share