La start-up suisse Bitcoin Relai crée un courtier exclusif

Visitez l’article original*

http://bitcoinmagazine.com/.image/c_limit,cs_srgb,fl_progressive,h_1200,q_auto:good,w_1200/MTc5Mjk3NzkzMzI2MzI3NDkx/middle-eastern-bank-offering-bitcoin-services.jpg

L’application d’investissement est devenue un fournisseur de services d’actifs virtuels réglementé, ce qui lui permet de fournir des services de courtage BTC en Europe.

L’application d’investissement Bitcoin Relai est devenue un fournisseur de services d’actifs virtuels (VASP) réglementé en Suisse, lui permettant de fournir des services de courtage en bitcoins aux clients du pays et de l’Europe, selon un communiqué de presse envoyé à Bitcoin Magazine. La startup, désormais partenaire de la Financial Services Standard Association (VQF), sera en mesure de fournir un traitement des commandes plus efficace et de cesser de dépendre des échanges tiers.

« Nous sommes ravis d’être l’une des rares startups bitcoin suisses membres de VQF, ce qui nous permet de construire la première plate-forme de courtage bitcoin en Europe », a déclaré Julian Liniger, co-fondateur et PDG de Relai. « Avec notre propre courtier, nous pourrons fixer des frais compétitifs, augmenter l’efficacité des commandes et créer de nouveaux produits et services pour nos utilisateurs. »

Relai a acquis l’adhésion au VQF pour créer une plate-forme de courtage interne, n’ayant plus besoin d’externaliser l’exécution des transactions. Désormais, l’entreprise sera en mesure de fournir aux clients l’échange direct d’euros et de francs suisses contre du bitcoin et vice versa, en cessant de dépendre d’entreprises tierces.

La startup suisse offre aux clients européens un accès instantané aux services d’achat et de vente de bitcoins sans créer de compte ni soumettre d’informations personnelles. Relai ne nécessite pas d’enregistrement et les clients n’ont pas à subir de processus de vérification ou d’exigences documentaires étendues.

Dans le modèle précédent, cependant, les clients de Relai étaient limités à acheter environ 1 100 $ par jour et 110 000 $ par an. Mais depuis qu’elle est devenue une VASP en Suisse, l’entreprise peut désormais permettre des achats plus importants, ce qui nécessiterait la transmission de plus d’informations personnelles par les utilisateurs.

La nouvelle vient pour réaliser les plans de Relai définis pour la première fois en juin. Ce mois-ci, la société a levé 2,7 millions de dollars lors d’un tour de table de série A, qui, selon elle, financerait des projets pour créer un courtier exclusif. D’autres objectifs partagés par la société incluent l’obtention d’une licence d’intermédiaire financier et la fourniture de nouvelles offres aux investisseurs cherchant à acheter de grandes quantités de bitcoins.


Share