La Station spatiale internationale s’est inclinée après le tir inattendu des propulseurs d’un vaisseau russe

La Station spatiale internationale a été inclinée de manière inattendue vendredi après qu’un essai de tir de propulseurs sur le vaisseau spatial russe Soyouz MS-18 s’est poursuivi plus longtemps que prévu. D’abord rapporté par le New York Times, le personnel à bord de l’ISS n’a jamais été en danger selon un communiqué de l’agence spatiale russe Roscosmos.

Les équipes au sol de la NASA et de Roscosmos ont pu reprendre le contrôle de la station environ 30 minutes après avoir perdu le contrôle de son positionnement à 5h13 HE. Mais c’est le deuxième incident de ce type à bord de l’ISS au cours de l’année écoulée, et il s’est produit avec un engin qui est censé revenir sur Terre tôt dimanche matin.

L’incident a commencé lorsque le cosmonaute Oleg Novitsky testait les moteurs à bord du vaisseau spatial Soyouz MS-18, qui est amarré à la station. Un porte-parole de la NASA a déclaré au Times que le tir du propulseur Soyouz s’était poursuivi de manière inattendue après l’heure à laquelle le test du moteur était censé se terminer.

En juillet, les propulseurs du module russe Nauka ont tiré « de manière incontrôlable », réorientant l’ISS d’environ 45 degrés. Il a fallu environ une heure pour reprendre le contrôle, et la NASA a déclaré à l’époque que de tels incidents étaient rares.

Une équipe de tournage russe qui s’est rendue à l’ISS le 5 octobre pour un tournage est censée retourner sur Terre tôt dimanche à bord du vaisseau Soyouz qui a eu l’incident du propulseur vendredi. Le Times a rapporté que l’incident du propulseur a retardé une partie du calendrier de tournage du film. La NASA a déclaré que l’engin devait toujours se désamarrer de l’ISS plus tard samedi, comme prévu.

Share