La Ville annonce des pertes de 126 millions de livres par la pandémie

06/04/2021 à 18:27 CEST

le Manchester City a publié mardi ses comptes annuels, dans lesquels il a mis en évidence l’impact de la pandémie sur le club. Le ‘bleu ciel’ a annoncé des pertes de 126 millions de livres dans la saison 2019-2020, des chiffres que le club associe clairement en tant que conséquence de Covid-19.

Le club anglais justifie avoir reçu 13,5 millions de livres de moins respecter les autres cours comme revenu les jours de match. 18 millions de moins en droits d’émission par l’UEFA et 44 millions de moins venant du première ligue.

Le solde publié par le club quantifie les revenus et dépenses jusqu’à 30 juin 2020, raison pour laquelle de nombreux mouvements de la saison passée ne sont pas comptés. Parmi eux, par exemple, la vente de Leroy Sané au Bayern Munich pour 45 millions de livres, qui est venu plus tard. Les revenus liés à la reprise des compétitions, qui l’an dernier se sont terminés en août, ne l’ont pas non plus.

Dans le même rapport, le club estime revenir à des comptes positifs au cours suivant, où vous pouvez ajouter les revenus non comptabilisés en 2019-2020. Concernant le fair-play financier, la nouvelle n’implique aucune sorte de menace puisque l’UEFA a assoupli certaines de ses mesures l’été dernier pour s’adapter aux conséquences subies par tous les clubs.

Tout au long de cette période, Manchester City se démarque également avoir satisfait au paiement de tous les salaires stipulés, y compris des joueurs de la première équipe aux travailleurs de tous les départements.