L’absence de but, un problème majeur pour Gérone

10/12/2021 à 19:39 CEST

Carles Rosell

Sans but, il n’y a pas de victoires. Et sans victoires, au revoir alegrías. Avec presque pas de poudre à canon, ce Gérone ne démarre pas. Il est coincé. C’est une envie mais je ne peux pas et au bout de neuf jours, il occupe des places de relégation à cause de ses propres démérites, attendant une réaction qu’on lui fasse mendier. Samedi, test à l’acide contre Huesca à Montilivi. Le public retournera dans le stade, qui peut désormais être rempli. Reste maintenant à savoir si la sécheresse se termine ou si la petite présence en attaque reste à l’ordre du jour.

Car si l’équipe de Michel Sanchez, moins de marque. Accumulez six buts. Très peu à ce stade du film. C’est le deuxième pire bilan de tout le championnat. Il dépasse à peine la marque de Saragosse, qui en compte cinq. Et cela équivaut à la demi-douzaine de l’Alcorcón, le bas. Les trois équipes, comme par hasard, sont en ce moment dans le puits et ne vivent pas, même à distance, leur meilleur moment.

Gérone a trop souvent atteint zéro, incapable de marquer contre l’UD Las Palmas (0-0), Málaga (2-0), Oviedo (0-0) et Lugo (1-0). Il y a quatre matchs sur neuf sans percer le but adverse. Dans un seul, plus d’un but a été marqué. Lors de la première, contre Amorebieta à domicile : 2-0. Plus tard, un but contre le Sporting (1-2), un autre contre Valladolid et sur penalty (1-0) et un autre contre Almería (1-2).

Pèse et de quelle manière la marche de Programme de Mamadou, auteur de onze buts la saison dernière, dont il est devenu le meilleur buteur de l’équipe. Personne n’est venu prendre sa place et le groupe l’accuse. Soit Cristhian Stuani vivez votre meilleur moment. Loin de ces chiffres, historiques et suffisants pour que Gérone se permette le luxe de dépendre de son nez. L’Uruguayen a marqué deux buts, le même que Nahuel Bustos. Ils ont aussi vu le but Pol lozano et Bernardo Espinosa.

Mais si vous ne tirez pas, il est presque impossible de marquer. Et cela à l’équipe de Michel Cela lui coûte cher. C’est l’une des équipes qui a le plus de ballon, qui donne le plus de passes. Mais l’un des moins finis. Il n’y a que 66 tirs, dépassant les 63 de Burgos, celui qui a le moins fait à ce jour. C’est à des années-lumière d’Eibar (103), Saragosse (101) et Almería (92), les trois qui occupent le podium.

Le premier test pour tenter de casser cette statistique aura lieu samedi. Contre Huesca et à domicile. Un adversaire qui n’encaisse pas beaucoup de buts (9). Bien sûr, il tire plus que les Catalans : 75 tirs.

Share