L’action L’Oréal chute, la performance du bras des produits de consommation déçoit certains analystes

Le logo du groupe de cosmétiques français L’Oréal est visible sur le bâtiment de l’entreprise à Clichy, près de Paris

Les actions du groupe français de cosmétiques L’Oréal ont chuté vendredi, certains analystes ayant exprimé leur déception face aux chiffres de la division des produits de consommation de la société, malgré les bons résultats globaux du groupe.

L’action L’Oréal a reculé de 1,5% en début de séance, la pire action de l’indice SBF-120 de Paris.

L’Oréal a déclaré que les ventes avaient atteint 7,6 milliards d’euros (9,10 milliards de dollars) au cours des trois mois précédant le mois de mars, en hausse de 10,2% sur une base comparable en éliminant les effets des acquisitions et des mouvements de change.

La division des produits de consommation de L’Oréal, qui vend également des marques dont Maybelline, a pris du retard par rapport aux autres unités, en raison de sa forte exposition au maquillage, où la demande est faible par rapport à d’autres catégories comme les soins de la peau.

«Il ne faut pas aimer les défis interdépendants de la faiblesse continue de la consommation et de l’Europe occidentale, la seule division et zone qui restent en territoire négatif à périmètre constant. Mais un début globalement encourageant », a écrit la banque d’investissement Jefferies.