L’activité Parfums de Givaudan rebondit au premier semestre – WWD

PARIS – Givaudan a vu son activité de parfumerie fine rebondir au deuxième trimestre 2021 après avoir été durement touchée par la pandémie de coronavirus.

Au cours du trimestre clos le 30 juin, le fournisseur suisse de parfums et d’arômes a globalement enregistré une hausse de 6,1% de ses ventes en glissement annuel à 1,69 milliard de francs suisses, soit 1,85 milliard de dollars. Le chiffre d’affaires de sa division Fragrance & Beauty a augmenté de 9,1% à 776 millions de francs, tandis que les ventes de la division Taste & Wellbeing ont augmenté de 3,6% à 923 millions de francs.

Pour le premier semestre, Givaudan a enregistré un bénéfice net de 481 millions de francs, en hausse de 16,3%. Le chiffre d’affaires total du groupe a augmenté de 4,7% à 3,37 milliards de francs.

« Alors que la pandémie de COVID-19 continuait d’avoir un impact au niveau mondial, Givaudan a maintenu une bonne dynamique commerciale tout en maintenant ses opérations et sa chaîne d’approvisionnement mondiale à un niveau élevé », a déclaré jeudi la société dans un communiqué. « La forte croissance a été réalisée dans la plupart des segments de produits et des zones géographiques, avec une croissance des marchés matures de 6,1 % et des marchés à forte croissance de 10,4 % à périmètre constant. »

Le chiffre d’affaires de la division Fragrance & Beauty de la société s’est élevé à 1,56 milliard de francs au premier semestre, en hausse de 7,4%. Les ventes de parfumerie fine ont bondi de 34,5% à données comparables, stimulées par un fort rebond des parfums de prestige et de la distribution spécialisée.

« En Parfumerie & Beauté, les segments de produits les plus touchés par la pandémie de COVID-19, à savoir les parfums fins et dans une moindre mesure la beauté active, ont connu une forte amélioration au premier semestre 2021 grâce à la reprise de l’activité retail et à la maximisation des clients et consommateurs la disponibilité d’autres canaux, y compris la vente directe et le commerce électronique », a déclaré Givaudan.

Le chiffre d’affaires de la division Taste & Wellbeing de Givaudan s’est élevé à 1,81 milliard de francs au premier semestre, en hausse de 2,5%.

« Dans Taste & Wellbeing, le segment de la restauration était cependant toujours impacté par la pandémie de COVID-19. [it] a connu une forte reprise au deuxième trimestre, alors que les restrictions concernant la consommation d’aliments et de boissons à domicile ont commencé à être levées sur certains marchés », a déclaré Givaudan.

Gilles Andrier, PDG de Givaudan, a déclaré que toutes les parties des activités du groupe ont contribué aux résultats financiers, tout comme les contributions des domaines de croissance stratégiques prévus pour 2025. Ceux-ci incluent l’élargissement du portefeuille, l’extension de la clientèle et des stratégies de marché ciblées.

D’ici 2025, Givaudan vise une croissance organique des ventes comprise entre 4 et 5 % à périmètre constant et un cash-flow libre d’au moins 12 %, mesuré en moyenne sur un cycle de cinq ans. Des objectifs non financiers sont également fixés pour la durabilité, la diversité et la sécurité.

Share