Lando Norris reçoit une baisse de grille de trois places à Bakou

Lando Norris a perdu trois places sur la grille du Grand Prix d’Azerbaïdjan pour une infraction au drapeau rouge.

Le pilote McLaren a été rétrogradé de la sixième à la neuvième place sur la grille par les commissaires sportifs à la suite d’une infraction qu’il a commise lors du début de l’un des quatre arrêts signalés lors des qualifications.

En approchant de la voie des stands alors que le feu rouge était allumé au bord de la piste, Norris a d’abord semblé se diriger vers son garage, mais a ensuite décidé de rester en dehors et de terminer un autre tour après une conversation avec son ingénieur de course via la radio de l’équipe.

La punition du Britannique aurait été plus sévère sans le court laps de temps entre les feux rouges et Norris devant décider quoi faire.

F1 TV offre aux lecteurs de PlanetF1 10% de réduction sur leurs abonnements Access et Pro ! Cliquez ici et utilisez le code PLANETF10 à la caisse*

*l’offre expire le dimanche 6 juin à minuit

La déclaration des commissaires sportifs expliquait : « Norris était juste dans la longue ligne droite départ-arrivée lorsque les drapeaux rouges ont été déployés.

« Par conséquent, des feux rouges clignotaient sur un panneau sur le garde-corps gauche et sur le tableau de bord de la voiture.

« Au cours de l’audience, le pilote a admis qu’il avait levé l’accélérateur, freiné et s’était engagé à entrer dans la voie des stands.

« À ce moment-là, il ne savait pas quoi faire et a demandé à son équipe par radio. Bien que l’équipe lui ait immédiatement ordonné d’entrer dans les stands, il était trop tard et Norris a de nouveau franchi la ligne d’arrivée.

« Les commissaires supposent que si un drapeau rouge n’est pas respecté lors des qualifications, une baisse de cinq positions sur la grille est appropriée. Cependant, si l’on considère que le pilote n’a eu que très peu de temps pour réagir en raison de sa position sur la piste, une baisse de trois positions sur la grille est suffisante à titre exceptionnel.

Le joueur de 21 ans a également reçu trois points de pénalité sur sa licence pour porter son total à huit sur une période de 12 mois, quatre de moins que le seuil qui déclencherait une interdiction d’une course.

Norris a défendu ses actions en déclarant à Sky F1: “J’étais au milieu et continuais mon tour et je ne savais pas à quel point je pouvais vraiment aller à gauche [into the pit lane] ou à droite.

« J’ai tout de suite ralenti, je n’avais pas l’impression d’avoir fait quelque chose de mal, et j’allais à une vitesse assez élevée en entrant dans les stands à ce moment-là. Je ne pense pas avoir fait quelque chose de mal.

Sur l’ensemble de la séance de qualification, il a ajouté : « C’était vraiment le chaos. C’est juste Bakou – il se passe toujours quelque chose qui peut mal tourner et aujourd’hui, cela n’a tout simplement pas fonctionné en notre faveur.

Suivez toute l’action du Grand Prix d’Azerbaïdjan avec le live center PlanetF1