L’année «différente et compliquée» de Stuani

07/04/2021 à 20:29 CEST

Marc Brugues

Cristhian Stuani n’avait pas assisté aux médias depuis longtemps. L’attaquant uruguayen est une personne qui, quand il parle, doit être écouté car son discours est toujours plein de contenu. Aujourd’hui, il a dû apparaître publiquement et aborder certains sujets intéressants, pas tous. Il n’a pas hésité à poser des questions et a parlé du moment actuel de l’équipe, des options de barrages, de son rôle dans un si jeune vestiaire. et aussi des problèmes qui l’ont empêché de jouer plus cette saison.

Sur cette dernière question, l’Uruguayen a reconnu que le corps marquait un «arrêt»; et qui lui a dit que «Il fallait s’arrêter pour pouvoir revenir plus fort & rdquor;. Tout cela aux portes de l’un des matchs les plus importants de la saison, après-demain à Vallecas. Un duel qui, pour le Matador de Tala «n’est pas une finale». Bien sûr, pour Stuani, oui pour êtreà un «tout à fait clé»; pour les aspirations de Gérone à occuper la sixième position au Rayo Vallecano.

Jusqu’à présent, Matador de Tala a disputé 18 matchs (1 250 minutes) cette saison au cours desquels il a marqué 7 buts. L’Uruguayen est loin de ses meilleures notes en tant que buteur à Montilivi où il a signé 21, 20 et 31 buts au cours des trois saisons précédentes. «J’avais tout le monde mal habitué. Les chiffres ont été très élevés ici et maintenant, il semble que 7 ne soit pas si grand que cela. Regarder les jeux auxquels j’ai joué n’est pas mal. J’essaie de toujours contribuer ce que je peux. Ce qui m’intéresse le plus, ce n’est pas au niveau personnel mais au niveau de l’équipe et que nous atteignions l’objectif. L’année dernière, nous n’avons pas pu atteindre l’objectif et je l’aurais changé à 100%, sans marquer de buts et de buts et monter ”, a-t-il déclaré.

L’année dernière, la promotion n’a pas été réalisée et cela semble être très difficile. Malgré tout, Stuani ne l’exclut pas et se souvient que l’équipe est impliqué «dans la lutte pour le play-off & rdquor;. En ce sens, l’ancien Middlesbrough considère «tout à fait essentiel». pour Gérone le match de samedi à Vallecas contre Rayo Vallecano. Bien sûr, en aucun cas il ne le voit comme une finale. «Il y aura encore des jours pour se disputer», se souvient-il.

Juanpe, blessé

En revanche, les problèmes s’accumulent pour Francisco Rodríguez pour le match de samedi. Si mardi on savait que Samu Sáiz a quinze jours et que Bernardo Espinosa sera absent pendant un mois, le club a confirmé aujourd’hui que Juanpe Ramírez n’arrive pas non plus pour jouer à Vallecas. Cela laisse l’entraîneur avec seulement Santi Bueno et Arnau Martínez comme centres. Pau Resta et Èric Monjonell se sont entraînés avec la première équipe