in

L’année Griezmann, l’année de l’Europe

14/09/2021 à 23:08 CEST

pari

Si l’on pense au passé récent de Griezmann au Barça, son transfert à l’Atlético en dirait peu. Mais en regardant plus en arrière, on se souvient de sa coupe et de son fonctionnement dans l’ensemble matelas et le bouton euphorie s’allume. Griezmann est devenu l’un des meilleurs au monde avec Simeone. De plus, il s’est battu pour un Ballon d’Or en 2018 que Modric a finalement remporté. De là, il y a eu un bon nombre de titres avec l’Atlético, notamment la Ligue Europa remportée grâce à lui, fondamentalement. Mais les Champions ont résisté. Et cet objectif, faire des rojiblancos la meilleure équipe d’Europe, est celui qui est marqué à son retour (Griezmann fait le premier tir entre les trois combinaisons, ça paie 7 à 1).

Personne ne doute que l’Atlético a amélioré son effectif par rapport à l’équipe qui a été championne de LaLiga la saison dernière. Saúl est parti, mais De Paul, Cunha et Griezmann lui-même sont arrivés. En plus de regarder le championnat national, il est temps d’aller aussi pour le continental. Leur groupe initial en Ligue des champions ne sera pas facile, oui. Porto, Liverpool et Milan compliquent grandement le scénario. Le Portugais sera le premier rival de Simeone. Quiconque pense que les Portugais peuvent être un rival favorable lors de la première, qu’ils demandent à la Juventus ce qu’ils ont souffert la saison dernière (le résultat exact de l’Atlético 1-0 est payé 5 à 1).

Porto a son chef défensif à Pepe et son leader sur le banc à Sergio Conceiçao. Ne doutez pas qu’il sera compétitif. Mais si une équipe a montré qu’elle jouait à la limite et sans concessions, c’est bien l’Atlético avec Simeone. Il n’y a pas de jours de congé. Il n’y a pas de place pour la détente ou le compromis. Encore moins cette année avec Griezmann comme écuyer de Luis Suárez, en plus de Correa ou des omniprésents Carrasco ou Marcos Llorentes. (Luis Suárez marque à chaque fois qu’il paie 1,9 à 1). Cet Atleti a la permission de rêver, comme il l’a rêvé lors de ces deux finales perdues à Lisbonne et Milan. C’est leur moment.

Se préparer pour le Met avec l’actrice ‘SNL’ Chloe Fineman – WWD

Critiques de CD – Tales From Six Feet Under Charlotte Wessels