L’assurance et le casque se rapprochent de l’obligation sur les patins électriques

24/09/2021 à 9h35 CEST

SPORT.es

Depuis qu’ils ont commencé à apparaître dans les villes, les scooters électriques sont devenus de plus en plus importants comme moyen de transport personnel. Pour le moment, les règles peuvent varier d’un endroit à l’autre, mais le port du casque n’est pas obligatoire et vous n’avez pas besoin d’exigences particulières comme une assurance responsabilité civile ou une assurance dommages aux tiers. Cette situation pourrait changer prochainement, puisque la DGT, l’UCO et plusieurs communes demandent que son utilisation soit régularisée.

Ces demandes ne viennent pas seulement d’Espagne, en Europe certains pays comme la France ont déjà imposé ce type de lois en faveur d’une conduite plus sûre. À l’heure actuelle, pour conduire un scooter électrique, vous n’avez pas besoin d’âge minimum ni de permis. Cependant, cela ne signifie pas qu’il ne s’agit pas d’un moyen de transport dangereux s’il est mal utilisé.. Il y a des années, les premiers décès dus aux accidents de la circulation et aux écrasements ont commencé à être signalés.

Une trottinette électrique est quelque peu ambiguë, puisqu’il existe de nombreux modèles sur le marché, il y en a même qui peuvent transporter deux personnes en même temps. Ces scooters peuvent atteindre 70 kilomètres par heure, une vitesse considérable si un crash se produit sans aucune protection. En attendant que l’Etat régularise enfin son utilisation.

Share