in

L’attaquant d’Everton Bernard proche de la sortie estivale

Greg O’Keeffe de . a rapporté que l’attaquant d’Everton Bernard se dirigeait vers la porte de sortie avec un déménagement aux Émirats arabes unis et Sharjah semblant sa destination la plus probable.

L’attaquant d’Everton Bernard sur le point de déménager aux EAU

Suppression de la masse salariale de Bernard

O’Keeffe a rapporté que les nouvelles des Émirats arabes unis sont qu’Everton et Sharjah ont déjà discuté du transfert des joueurs et que tout est maintenant convenu et en place pour que l’attaquant quitte Goodison Park, ce qui sera un soulagement pour le club du Merseyside de retirer son salaire de la facture.

Le Brésilien gagne 120 000 £ par semaine, ce qui fait de lui l’un des meilleurs salariés du club aux côtés des défenseurs Yerry Mina et Lucas Digne.

Malgré son énorme salaire, il n’a marqué que cinq buts et aidé cinq autres en trois ans à Everton, ce qui est loin d’être suffisant pour justifier un salaire aussi élevé et le conseil d’administration souhaite obtenir un accord pour son transfert hors du club terminé. avant la nouvelle saison.

Parfois, il a été qualifié de trop léger et son départ ne préoccupera guère les fans.

Rafa Benitez utilisera les fonds alors que la reconstruction se poursuit

Le nouveau patron d’Everton, Benitez, a déjà ajouté Andros Townsend et Demerai Gray à son équipe alors qu’il cherche à constituer une équipe capable de se battre pour les quatre premiers de la saison 2021/22 de Premier League et les fonds de la vente de Bernard lui permettront pour se renforcer davantage.

Benitez travaille aux côtés du réalisateur Marcel Brands sur les transferts et économiser 6,2 millions de livres sterling par an sera un coup de pouce à ces efforts. Cela semble être une autre saison pleine de promesses pour les Toffees alors qu’ils se battent pour une place dans les spots européens.

Photo principale
Intégrer à partir de .

Analyse des prix 21/7 : BTC, ETH, BNB, ADA, XRP, DOGE, DOT, UNI, BCH, LTC

Revue Amazon Echo Show 5 (2e génération) : améliorations mineures