L’avancée de Bitcoin ne peut pas être arrêtée malgré les réglementations

Nombreux sont les pays qui ont entamé un processus réglementaire face à la croissance massive que Bitcoin a connue au cours des 2 dernières années. Du cas de la Chine, aux actions de l’Union européenne pour les groupes de mineurs, l’écosystème crypto a dû surmonter ces obstacles afin de continuer à promouvoir les crypto-monnaies. Mais, avec l’arrivée des États-Unis dans le groupe des régulateurs, beaucoup ont hésité. D’un autre côté, il y a des analystes qui savent que l’avancée du Bitcoin ne s’arrêtera pas, tout comme son adoption massive.

De même, les États-Unis sont le pays qui a étonnamment pris le plus d’intérêt à réglementer le Bitcoin et les Crypto-monnaies. Cependant, pour le principal stratège en matières premières de Bloomberg, Mike McGlone, ces réglementations ne pourront pas arrêter l’avancée du Bitcoin dans le monde de la finance et l’avenir de la technologie.

« La réglementation américaine ne peut pas arrêter l’avancement de Bitcoin»

Le stratège principal des matières premières de Bloomberg reconnaît qu’à mesure que la numérisation de l’argent et de la finance en général se produit « rapidement et organiquement », l’USD continue de dominer et le Bitcoin remplace progressivement l’or.

Selon le Tweet de McGlone, la réglementation américaine actuelle et future sur la cryptographie pourrait ne pas être en mesure d’empêcher l’adoption et l’utilisation de Bitcoin de se répandre largement parmi les citoyens.

Il convient de mentionner que ce n’est pas la première fois que McGlone tweete à propos de Bitcoin et des crypto-monnaies. Eh bien, c’est déjà plusieurs fois cette année qu’il a parlé de la crypto-monnaie phare. De même, il a toujours défendu que Bitcoin est l’analogue numérique de l’or. Et encore plus maintenant qu’il est toujours en passe d’atteindre les 100 000 $.

Bitcoin continuera sa course haussière, selon McGlone

Il est important de savoir que malgré la correction qui a eu lieu en mai grâce aux tweets négatifs d’Elon Musk sur Bitcoin et la question des prétendus problèmes environnementaux qu’il provoque (suivi de la répression du gouvernement chinois contre les mineurs de crypto), Bitcoin a reculé.

De plus, la croissance de Bitcoin à l’échelle mondiale est quelque chose qui ne peut plus être caché aux gouvernements. Un exemple clair est l’Amérique latine, où les pays qui ont été en proie à des crises économiques et des hyperinflations pendant des années ont trouvé des solutions aux crises économiques qui les soumettent, grâce à l’utilisation de crypto-monnaies.

Enfin, l’expert de Bloomberg reconnaît que Bitcoin est susceptible de démarrer une course haussière au second semestre 2021. Et son opinion est bien fondée, car Bitcoin a atteint un sommet historique de près de 65 000 $ le 14 avril de cette année.

Pensez-vous que les réglementations gouvernementales ne pourront pas arrêter l’avancée du Bitcoin dans le monde ?

Vous avez aimé le contenu ? Partagez-le

Share