in

Le ’25’ du Red Bull KTM Ajo a pris la première place et s’améliorait

15/05/2021 à 16:07 CEST

Nil Banos

Raúl Fernández commence à mettre de côté, pour nous faire oublier, qu’il est un “rookie” dans la catégorie intermédiaire. Un nouvel échantillon de son talent et de son travail au Mans dans un chronométrage très délicat en raison des conditions météorologiques. Il a risqué et a pris le jackpot ce samedi des «qualys». Le Madrilène a signé sa première pole position en Moto2, la septième de sa carrière en Championnat du Monde.

“Hier, j’ai fait mon premier entraînement dans ces conditions et c’était fatal. Les conditions délicates avec Moto2 sont très différentes de Moto3”, a déclaré le pilote madrilène à son arrivée au parc fermé. Fernández a reconnu qu’hier il essayait de trouver une solution pour être meilleur, mais qu’en ne la trouvant pas, cela lui coûtait encore plus. “Aujourd’hui, je n’y ai pas beaucoup réfléchi ni vraiment réfléchi. Je pense que l’équipe m’a beaucoup aidé à me calmer et à être ici”a expliqué le ’25’ du Red Bull KTM Ajo.

MotoGP sur DAZN disponible en direct et à la demande. Abonnez-vous et commencez votre mois gratuitement

Celui de San Martín de la Vega a fait des commentaires sincères pour conclure en disant que “La vérité est qu’être dans la deuxième ligne aurait déjà été un très bon résultat, mais être ici, en pole position, c’est fantastique”.

Tenoch Huerta – Les nouvelles de Chihuahua – Entre les lignes

Covid POLL: Alors que la variante indienne augmente, Boris devrait-il mettre des pauses à la réouverture du 21 juin? VOTE | UK | Nouvelles