in

Le Barça, avant une autre ‘finale’ avec pression et… public

06/04/2021

Le à 21:29 CEST

Le Barça est à nouveau confronté à une “finale” s’il veut continuer à concourir pour le titre de la Ligue Endesa. Le triomphe de Joventut lors du deuxième match (72-63) oblige les Catalans à jouer cinq matchs en seulement neuf jours y compris le voyage à Cologne et pas seulement cela mais pour affronter à nouveau un duel décisif pour son avenir immédiat. Soit une victoire contre Joventut, soit l’équipe part en vacances.

Le Barça doit donc se préparer à un autre match compliqué contre Joventut ce samedi à 18h30 (Movistar Deportes / #Vamos). La fatigue est un fait, beaucoup de joueurs sont fondus, mais ce n’est pas une excuse. S’ils veulent se qualifier pour le titre, il n’y a pas d’autre choix que de faire un effort supplémentaire pour vaincre un Joventut qui se rendra sans aucun doute aux Palaos avec une confiance débordante après leur nette victoire lors du deuxième match et ainsi égaliser.

Changement de mentalité

Par conséquent, étant donné les preuves que la boîte verte-noire portera devant le tribunal des Palaos avec la conviction qu’elle peut battre le Barça et surprendre, Les hommes de Jasikevicius n’ont d’autre choix que d’affronter le troisième et dernier duel avec une mentalité différente.L’entraîneur du Barça exige plus de concentration de ses hommes. Ce n’est qu’ainsi qu’ils pourront pallier le manque de physique qui marquera à coup sûr chacun des joueurs, qui ont eu trop de matchs dans les jambes en quelques jours. Il les aime à cent pour cent, et ce ne sera pas facile, mais c’est pourquoi ils sont Le Barça doit ainsi se battre jusqu’à la dernière seconde pour trouver une place en demi-finale.

Les clés pour surpasser le groupe qui dirige Carles Duran aura plus d’intensité défensive et surtout un meilleur pourcentage de réussite au tir. Sans améliorer ces deux aspects, il sera difficile de gagner un Penya qui sait qu’en donnant un plus en défense et en répétant le succès depuis le périmètre du deuxième match, ils ont des options pour laisser les Catalans dans le caniveau.

Pression et public aux Palaos

De plus, le vert et le noir arriveront aux Palau sans rien à perdre. Toute la pression tombera sur le Barça, clairement favori du match tant pour la qualité du personnel que pour le budget et les statistiques. Sur les 178 fois que les deux équipes se sont rencontrées, les Catalans ont gagné 108 fois pour les 70 victoires de Penya. Le Barça aura cette fois le soutien du public. 1 000 spectateurs qui seront tirés au sort ce samedi matin car il y a plus de demandes que de places. Ce sera sans aucun doute une grande incitation pour les joueurs qui sont « orphelins » depuis trop longtemps.

Calathes, ce serait le doute

Le bas de Nick calathes en raison d’une entorse à la cheville droite et qui l’a laissé hors du jeu jusqu’à présent, c’était trop décisif puisque Jasikevicius a choisi de donner le rôle de meneur à Adam Hanga et un Leandro Bolmaro qui essaie, mais dans les deux cela montre qu’ils ne sont pas dans leur position naturelle. La base grecque sera dubitative jusqu’à la dernière minute et s’il joue il ne le ferait pas à 100%. Ce sera à nouveau un handicap, mais le Barça peut et doit surmonter cette circonstance.

Le GOP attend avec impatience le discours de Trump en Caroline du Nord

Avengers: Endgame contenait une allumeuse pour le campus Avengers de Disneyland et nos esprits sont soufflés