Le Barça soulève sa huitième Ligue catalane en grand !

09/05/2021 à 14:56 CEST

Le FC Barcelone a conquis la Ligue catalane ce dimanche, confirmant la supériorité dont il a fait preuve tout au long du tournoi avec une victoire 8-2 contre Lleida Llista Blava à Sant Hipòlit de Voltregà sur la base d’une deuxième partie de scandale et avec deux « doublets » de Matías Pascual, Helder Nunes et Sergi Panadero dans le premier titre de l’ère « post Pablo Álvarez ».

FCB

LLE

FC BARCELONE, 8

(2 + 6): Sergi Fernández (p.), Matías Pascual (2, 1f.d.), Ignacio Alabart, Pau Bargalló (1, fd), Joao Rodrigues (1) -partant cinq-, Helder Nunes (2) , Sergi Panadero (2), Nil Roca et Uri Llenas.

CE LLEIDA LLISTA BLAVA, 2

(2 + 0): Martí Serra (p.), Joan Cañellas, Andreu Tomàs (2), Oriol Vives, Sergi Folguera -cinq titulaires-, Jordi Badia, Enric Duch, ‘Jepi’ Selva et Gerard Escolà.

ARBITRES

Albert Barba et Aleix Gorina (catalan). Ils ont montré un carton bleu à Oriol Vives (36:02), de Lleida Llista Blava. FAUTES : 9-15.

BUTS

0-1, Andreu Tomàs (2:07); 1-1, Sergi Panadero (9:52); 2-1, Helder Nunes (18:03); 2-2, Andreu Tomàs (21:48); 3-2, Matías Pascual (26:21); 4-2, Joao Rodrigues (30:05) ; 5-2, Helder Nunes (36:25) ; 6-2, Matías Pascual, d’une faute directe (38:56); 7-2, Sergi Panadero (42:52); 8-2, Pau Bargalló, sur un coup franc direct (47:57).

INCIDENTS

Finale de la Ligue catalane masculine de roller hockey jouée au Pavelló Oliveras de la Riva (Sant Hipólit de Voltregà).

Dans la réédition de la finale il y a trois ans que Pau Bargalló a décidé pour le Barça en prolongation (1-0), la box azulgrana cherchait son huitième titre et le quatrième d’affilée pour imiter ce que l’équipe dirigée par le légendaire entraîneur Carlos Figueroa a réalisé dans les années 90.

Devant, les champions des trois dernières Coupes d’Europe (le premier encore sous le nom de CERS Cup) ils sont arrivés avec un très bon moral à la recherche de leur première Ligue catalane après avoir battu Reus Deportiu dans les coups francs directs.

Tout indiquait la finale ne serait pas une marche pour Edu Castro Contrairement aux quatre matchs précédents de cette Ligue catalane, puisque l’équipe de Lleida est sûrement la meilleure en bloc de tout le roller hockey espagnol… mais cela n’a duré que 25 minutes.

Xavier Barbany (centre), manager en charge du hockey du Barça

| FCB

Et il n’a pas fallu longtemps pour le montrer punir une défaite du Barça après deux minutes avec 0-1, l’œuvre d’Andreu Tomàs dans une action très rapide. Le Barça a tardé à réagir, mais a réussi à équilibrer le score à la 10e minute dans une action similaire lorsque Pau Bargall a profité d’un oubli d’un rival pour aider le vétéran Sergi Panadero, qui a bouclé une belle finale et marqué d’un beau geste technique.

Après un superbe arrêt de Martí Serra (17 en première mi-temps) et un tir haut de Jordi Badia au contre, un temps mort très positif d’Edu Castro a accentué la domination du Barça et finalement le jeu est sorti derrière le but, avec un Passe décisive de Baker qui a fait 2-1 à Helder Nunes en passant par 18′ presque pas d’angle.

Pau Bargalló n’a pas pu vaincre Serra dans le 21 ‘et immédiatement après, Lleida Llista Blava a retrouvé du pétrole avec un sensationnel longue passe de ‘Jepi’ Selva pour Andreu Tomàs pour devancer Joao Rodrigues et signer le 2-2 après avoir devancé Joao Rodrigues. L’entracte fut ainsi atteint.

Helder Nunes a brillé en finale avec un « double »

| FCB

Le retour du Barça a été tout simplement spectaculaire avec trois buts en 11 minutes. Le 3-2 l’a fait un Matías Pascual dans un grand moment dans le meilleur jeu de toute la Ligue catalane avec une coupe, un bec, un demi-tour et un nouveau tour pour vaincre Martí Serra. Pour enlever son chapeau !

Joao Rodrigues a marqué 4-2 à la 20e minute dans un contre-coup sensationnel de Bargalló et, après le deuxième temps consécutif d’Oriol Vives, ce professeur d’éducation physique a vu un Un carton bleu très rigoureux qui a mené Helder Nunes 5-2 à la 36e minute. Il n’a pas marqué le coup franc direct, mais il l’a fait en supériorité avec un tir très puissant.

Les arbitres ont également commis une erreur dans la dixième faute de Lleida et Matías Pascual a condamné la finale à la minute 39′ avec une définition parfaite dans le coup franc direct. Le 7-2 de Sergi Panadero manquait encore à la 42e minute avec une touche subtile de l’intérieur de la surface et le 8-2 du « génie » Pau Bargalló sur un coup franc direct après la 15e de Lleida. ET maintenant, pour la Supercoupe d’Espagne le week-end prochain à Sant Sadurní.

Share