Le « bâton » de Solskjaer à Ferdinand

19/09/2021 à 12:55 CEST

Quand il semblait que cette saison commençait pleine d’illusion et de nouveaux objectifs pour lui Manchester United, une défaite en début de campagne ébranle les fondements du projet. Et c’est qu’après le premier revers en UEFA Champions League contre lui Jeunes garçons, les premiers doutes ont atteint l’équipe anglaise. Et, bien sûr, aussi les critiques.

Et c’est qu’après la défaite en Suisse, Rio Ferdinand a chargé fort contre Cristiano Ronaldo et Ole Gunner Solskjaer. L’ancien coéquipier des deux à United a critiqué l’attitude et le comportement de la star portugaise sur le banc, lorsqu’après avoir été remplacé, il était très actif sur le banc, se levant, criant et donnant des instructions. Selon son propre Ferdinand, « occupait » la position de l’entraîneur norvégien sur le banc.

« Vous devez lui dire de rester assis. Si j’étais l’entraîneur, je lui dirais de rester assis », a-t-il déclaré. Ferdinand. « Je dois être honnête. Je comprends que les gens pensent, quand ils se comportent comme ça, que Cristiano est un garçon passionné. Il veut gagner et ne peut s’empêcher de réagir quand il voit l’équipe en difficulté. Cependant, si cela signifie se lever et en criant des consignes, non c’est bien », a clamé l’ancien défenseur des Diables rouges. De plus, il a ajouté qu’il « semblait étrange » le changement pour Jese Lingard, un « joueur à qui il a tenté de vendre et d’abandonner lors de la saison précédente ».

Tout cela Solskjaer répondit sans ambages, « fleuve parfois, il commente des choses qu’il ne connaît vraiment pas. Cristiano était là un moment, a crié sur l’arbitre puis s’est assis « , a expliqué le Norvégien. Le manager de United n’a eu aucun scrupule à expliquer la situation que Ferdinand a critiquée « , ils auraient dû prendre une carte de Martins Pereira pour décrocher Nemanja Matic. Bruno et Christian ils se sont levés soudainement et c’est pourquoi ils étaient à côté de moi. Ils sont restés là un moment, ont crié après l’arbitre puis se sont assis « et il a reconnu que » nous savons qu’un seul homme est autorisé à occuper la zone technique, et c’est moi ou Carras, Mick ou Kieran. Ce n’était qu’une impulsion momentanée. Pereira aurait dû être expulsé, donc je n’ai aucun problème à ce qu’ils fassent preuve de passion et retournent ensuite sur le banc. Ce n’est pas que Ronaldo entraînait les joueurs », a-t-il déclaré.

Share