in

Le bavardage sans fin des pneus de la F1 est “super ennuyeux”

La Formule 1 est devenue trop dominée par la gestion des pneus, selon l’ancien pilote David Coulthard.

Le 13 fois vainqueur du Grand Prix, qui apparaît maintenant dans la couverture F1 de Channel 4, a couru sur des pneus fournis par différents fournisseurs au cours de sa carrière de 15 ans, qui s’est terminée en 2008.

«J’ai roulé sur Goodyears, Bridgestones, Michelins et en fait aucun d’entre eux n’était ce que j’appellerais de« mauvais pneus »», a-t-il déclaré à . dans une interview exclusive.

« Il y avait évidemment des moments où Bridgestone ou Michelin avaient un avantage sur le circuit. Mais c’étaient des entreprises formidables avec lesquelles travailler, repoussant les limites, développant de nombreux nouveaux pneus.

« Nous n’avons jamais parlé de dégradation thermique. Nous n’avons jamais parlé de ‘[you] ne peut pas pousser les pneus ». Ils ont atteint un sommet quand ils étaient neufs, ils sont tombés, peut-être que vous avez du grain, peut-être que vous avez des cloques, mais c’étaient des pneus.

Les discussions sur les pneus de F1 ennuient CoulthardPirelli a remplacé Bridgestone en tant que seul fournisseur de pneus de Formule 1 en 2011. À l’époque, ils avaient été informés de fournir des composés qui se dégradaient plus rapidement, ce qui devait créer des stratégies plus variées et des courses passionnantes.

Une décennie plus tard, les pneus fournis par Pirelli sont devenus moins agressifs, mais les équipes demandent encore souvent aux pilotes de réduire leur rythme pour des raisons tactiques. Coulthard n’est pas impressionné par le spectacle que cela crée.

“Toute cette ère Pirelli est juste déroutante pour moi et ennuyeuse pour moi d’avoir à en parler, et super ennuyeuse pour moi d’avoir à écouter les pilotes dire ‘J’essayais d’éviter d’appuyer trop fort sur les pneus’.”

La Formule 1 a mis fin à la pratique consistant à permettre à plusieurs fournisseurs de pneus de se concurrencer il y a 15 ans – alors que Coulthard était encore en course – pour réduire les coûts. Mais il n’est pas convaincu que le sport soit mieux loti pour mettre fin à sa “guerre des pneus”.

“Nous avons des guerres de moteurs, nous avons des guerres de châssis, nous avons des guerres de pilotes et puis nous avons un seul fabricant de pneus, où tous les pilotes se plaignent des pneus”, a-t-il déclaré.

“Je préférerais aller chez Avons ou Goodyear ou quelque chose comme ça et ils ont juste deux composés génériques mais de bons pneus et ensuite nous n’avons pas à écouter les conneries.”

David Coulthard s’adressait exclusivement à . pour la dernière édition de My F1 Cars, qui sera publiée plus tard dans la journée.

Ne manquez rien de nouveau de .

Suivez . sur les réseaux sociaux:

Annonce | Devenez un supporter de . et passez sans publicité

Saison 2021 de F1Parcourir tous les articles de la saison F1 2021

Partagez cet article de . avec votre réseau :

Un sénateur brésilien demande à Neymar et à l’équipe nationale de ne pas accepter la Copa América au Brésil

Certains utilisateurs d’iPhone signalent une décharge excessive de la batterie sur iOS 14.6 – êtes-vous concerné ?