Le Bayern Munich est désavantagé par rapport à la concurrence selon le PDG Oliver Kahn

Le Bayern Munich est fauché.

Eh bien, pas vraiment, mais le club n’est pas en mesure de dépenser, et il est très probable que le reste de la fenêtre estivale se déroulera sans que plus de joueurs ne soient transférés à Munich. Le club ayant subi une perte de revenus d’environ 150 millions d’euros, les finances n’ont pas semblé plus serrées depuis un certain temps et le conseil d’administration semble plus déterminé que jamais à garder les choses conservatrices et étanches. Et cela pourrait signifier plus de transferts.

S’adressant à Abendzeitung, le PDG du Bayern Munich, Oliver Kahn, a souligné que « le Bayern Munich est désavantagé par rapport à la concurrence ». Et il a raison. Les Bavarois sont dans une situation difficile, bien qu’ils soient parmi les clubs les plus riches du monde en termes de revenus. Des clubs comme Manchester City, Chelsea FC et le PSG n’ont pas eu peur de casser leur tirelire pour attirer les meilleurs talents, et ils sont soutenus par une quantité apparemment infinie d’argent provenant des oligarques.

Avec le PSG apportant Hakimi pour 60 millions d’euros et offrant à Sergio Ramos un package salarial lucratif, Manchester City en pourparlers pour faire venir Harry Kane et/ou Jack Grealish et Chelsea derrière Erling Haaland et Federico Chiesa, les choses n’ont pas semblé plus sombres depuis un moment . Mais il y a encore de l’espoir, car selon Kahn, « le FC Bayern a toujours réussi à compenser cela avec [their] une culture du succès incroyablement forte. Vous ne pouvez pas simplement copier cela.

Alors oui, même si les choses ne semblent pas très roses pour le moment, les fans du Bayern n’ont pas à s’inquiéter. Cette équipe est encore assez forte pour concourir pour tous les meilleurs trophées du football interclubs.

Share