in

Le bogue de jeu Windows 10 qui ne disparaîtrait pas est enfin corrigé (nous l’espérons)

Windows 10 a souffert d’un bug persistant affectant les performances des jeux ces derniers temps, et après quelques corrections infructueuses, Microsoft a finalement déployé ce qui, espérons-le, sera une solution définitive – bien que toujours en cours de test.

Le nouveau correctif KB5004296 est une mise à jour préliminaire, il est donc actuellement facultatif, et vous voudrez peut-être attendre le mois prochain lorsque la version finale (et entièrement testée) sera déployée dans le cadre de la mise à jour cumulative mensuelle de Microsoft pour août. Cela dit, si vous êtes un joueur vraiment frustré, vous voudrez peut-être obtenir ce correctif potentiel le plus tôt possible.

Si tel est le cas, vous devrez le rechercher manuellement et rechercher les mises à jour sous Mises à jour Windows (dans Paramètres), où vous le trouverez marqué comme une « mise à jour de qualité facultative ». Il est disponible pour les versions concernées de Windows 10, qui sont les trois dernières versions (le 21H1 actuel, ainsi que les 20H2 et 20H1 de l’année dernière).

Le bogue lié au jeu en question peut provoquer des problèmes de bégaiement et de fréquence d’images, donc interfère fondamentalement avec un gameplay fluide et est assez distrayant pour ceux qui sont touchés par le problème – une minorité d’utilisateurs de Windows 10 selon Microsoft.

Les notes de mise à jour KB5004296 indiquent qu’il : « Met à jour un problème qui empêche les plans d’alimentation et le mode de jeu de fonctionner comme prévu. Cela se traduit par des fréquences d’images plus faibles et des performances réduites pendant le jeu. “

Il existe également quelques autres correctifs fournis aux joueurs, notamment le remède contre les effets sonores trop forts produits lors de l’utilisation d’un contrôleur de jeu, et un “problème qui empêche les services de jeux d’ouvrir certains jeux pour les utilisateurs de bureau”.

Analyse : Microsoft doit faire mieux

Il y a toute une histoire à ce bogue perturbant la fréquence d’images, qui devient l’une de ces tristes sagas de correctifs de Windows 10 en plus des correctifs qui ne fonctionnent pas. Le gremlin a frappé pour la première fois à la mi-avril avec la mise à jour KB5001330 (bien qu’il soit en fait présent dans KB5000842, le patch de prévisualisation précédent). Microsoft a répondu avec un correctif côté serveur plus tard en avril.

Cela n’a pas fait l’affaire, ou n’était qu’une sorte de palliatif, car une mise à jour cumulative de juin, KB5003690, est ensuite arrivée pour résoudre le problème. Celui-ci était une mise à jour de prévisualisation, et il a été suivi du correctif complet qui a été livré dans le gros patch de juillet (KB5004237). Cependant, cette solution n’a pas fonctionné, comme nous l’avons vite découvert.

Donc, techniquement, c’est la troisième fissure de Microsoft à cet écrou particulier, et avec un peu de chance, le correctif restera cette fois. Sinon, et nous avons besoin d’une autre correction, cela va mal paraître, car ce n’est certainement pas la première fois que nous voyons un problème grave persister pendant des mois avec de multiples tentatives pour le corriger, euh, mal. Bien que le bogue ne puisse affecter qu’un petit sous-ensemble d’utilisateurs de Windows 10, vous pouvez garantir que pour cette minorité, les derniers mois ont été une période assez frustrante.

Nous l’avons déjà dit et espérons que nous n’aurons pas à le répéter : Microsoft doit faire mieux en matière de tests et d’assurance qualité, et nous ne pouvons que croiser les doigts pour que Windows 11 puisse apporter des changements sur ce front.

Les meilleures offres d’ordinateurs portables du moment

Via Windows le plus récent

Premiers essais du Grand Prix de Hongrie 2021 · .

The Artful Escape a enfin une date de sortie