Le bouton de la voiture qu’il ne faut jamais appuyer, sauf à deux occasions bien précises | Moteur

Dans notre voiture, il existe plusieurs mécanismes qui protègent notre sécurité. Certains d’entre eux peuvent être supprimés en appuyant sur un bouton, mais la DGT nous recommande de ne pas désactiver ces systèmes et nous verrons pourquoi.

La sécurité est l’une des principales caractéristiques de nos voitures. Au-delà de la vitesse ou de sa consommation, les producteurs ont bien à l’esprit la protection qu’ils doivent apporter aux conducteurs et aux passagers.

exister multitude de systèmes qui nous protègent visiblement, tels que les airbags ou les ceintures de sécurité. Mais il y a aussi d’autres qui fonctionnent au niveau mécanique, en travaillant pour que nous ne perdions pas le contrôle au volant.

L’ESP (ou Stability Control Program) est l’un des plus importants. Il permet au véhicule de maintenir sa stabilité lors de manœuvres brusques, en évitant un obstacle ou dans un virage serré.

Le système se compose de un micro-ordinateur qui contrôle l’unité de commande électronique, une unité hydraulique et un ensemble de capteurs: angle de braquage, vitesse de braquage des roues et accélération latérale.

Ces capteurs sont contrôlés 25 fois par seconde pour vérifier que la direction de la voiture (et de ses roues) correspond à la direction réelle dans laquelle le véhicule se déplace. Si les deux adresses ne correspondent pas, ESP est activé.

Dans ces cas, l’intervention des freins commence, ce qui ils utiliseront une force différente de chaque côté, selon la direction. Vous pouvez également réduire la vitesse du véhicule pour maintenir la stabilité de la voiture.

Ils sauvent de nombreuses vies et rendent la conduite plus sûre, mais de nombreuses voitures ont la capacité de contourner ce système. Certains modèles ont un bouton avec les initiales ou avec le symbole d’une voiture suivi de plusieurs lignes.

Un appui sur ce bouton désactive un système qui rend notre véhicule plus sûr dans des conditions optimales. Il n’est conseillé de s’en dispenser que dans deux situations spécifiques:

Sols mous ou glissants. L’excès d’eau ou de boue nous oblige à faire des manœuvres que l’ESP nous empêche de faire normalement. Dans un environnement glissant, la direction de la voiture peut varier de celle que nous prenons et nous devons pouvoir le faire pour être plus en sécurité. Neige et chaînes.- La neige est la condition d’eau extrême pour la conduite, donc l’ESP doit être désactivé. La conduite sur chaînes ne se fait que dans des endroits enneigés, vous devez donc également retirer le contrôle de stabilité pour pouvoir contrôler la voiture dans ces situations difficiles.

La DGT a partagé une série de conseils qui aident les conducteurs à apprendre à conduire avec plus de prudence et à éviter les accidents les plus courants.

Ce n’est pas un conseil en l’air. D’après les études, L’ESP a sauvé 6 000 vies depuis sa mise en œuvre pour la première fois en 1995. De plus, depuis 2011, toutes les voitures neuves sont équipées de ce système et quelque 30 000 accidents ont été évités.

Voyagez en toute sécurité et ne désactivez pas l’ESP dans des conditions normales et appropriées. Il peut vous sauver la vie et celle de ceux qui vous accompagnent. Conduisez prudemment et rappelez-vous qu’il est toujours plus important d’arriver à destination que de le faire rapidement.

Share