Le Brésil, pour sa fin

07/05/2021 à 08:00 CEST

L’épopée du Pérou dans la Copa América dure jusqu’à ce que le Brésil croise sa route. Et, suivant cette maxime, et compte tenu du fait que ceux de Tite Ils ajoutent onze matchs officiels sans défaite, pas question de préciser que Canarinha, jouant à domicile, a tout à affronter pour éliminer l’équipe de Gareca (à 01h00 CEST, au stade Nilton Santos, à Rio de Janeiro) et se qualifier pour « leur » finale au Maracana, samedi prochain.

La Seleçao, qui avait déjà submergé les Péruviens 4-0 en première phase, a reniflé de soulagement en éliminant le Chili (1-0), lors d’un quart de finale où ils ont dû jouer presque toute la seconde mi-temps à 10, après le coup de pied de karaté Gabriel Jésus (qui ne sera pas désormais sanctionnée) face à Minerai.Bien que les chiffres des Brésiliens soient incontestables et qu’ils aient le sentiment que le pire est passé avant d’atteindre la finale, leur performance n’a pas été l’une des meilleures des trois derniers matchs. Et là, le prétexte de gérer les efforts n’est plus valable : il a remporté le cor à la Colombie (2-1), d’une tête de Casemiro À la 99e minute, ils ont fait match nul (1-1) avec l’Équateur alignant l’équipe B ; et il a été incapable d’imposer son style de jeu à un Chili, ce qui a amené la compétition sur son terrain de jeu. A ces trois occasions, le Brésil a connu une bosse évidente et a été, pendant de nombreuses phases, à la merci de ses adversaires respectifs.

Avec Neymar, c’est signer un tournoi imposant, peut-être que la Seleçao en a déjà assez avant de faire plier le Pérou, mais il lui faut signer un match convaincant pour retrouver des sensations footballistiques.

Tite pourrait présenter Lucas Paquetá, auteur du but contre le Chili, pour faire de Neymar un partenaire créatif dans une corde musculaire avec le double pivot CasemiroFred. sans Gabriel Jésus, le trident offensif le conforme Ney, Richarlison Oui Roberto Firmino.

Au Pérou, ils pleurent l’absence de Culebra Carrillo, l’un des joueurs permanents de Gareca, qui est suspendu en raison d’une sanction après avoir été expulsé contre le Paraguay, dans un quart de finale vertigineux croisé (3-3) qui s’est décidé aux tirs au but.

Il est possible que le Blanquirroja veuille se développer par derrière, avec une ligne de cinq, avec trois centrales et deux voies. Ce n’est qu’en améliorant ses performances défensives que le Pérou, qui a encaissé 10 buts en cinq matchs, aura une chance de casser le banc. Pour l’instant, les objectifs sont déjà atteints. Le finaliste 2019 est déjà rentré dans le top 4 du continent. Comme il y a deux ans, maintenant à la recherche d’un exploit.

LES ALIGNEMENTS POSSIBLES BRÉSIL – PÉROU

BRÉSIL: Ederson; Danilo, Marquinhos, Thiago Silva, Renan Lodi ; Casemiro, Fred, Lucas Paquetá; Richarlison, Neymar Jr. et Roberto Frimino.

PÉROU: Gallese, Corzo, Ramos, Santamaría, Trauco; Tapia, Ormeño, Yotún, Peña, Cueva et Lapadula.

Arbitre:

Stade: Nilton Santos (Rio de Janeiro).

Horaire: À 01h00 CEST.

L’autre demi-finale du tournoi est Argentine-Colombie, qui se jouera à l’aube de mardi à mercredi (à 03h00 CEST) au stade national Mané Garrincha, à Brasilia.

Share