in

Le Challenge Tour visite un design de Seve Ballesteros cette semaine

Le Challenge Tour fait sa troisième escale de l’année en France pour le contentieux de la Houblon Open de Provence (Golf International de Pont Royal, Mallemort, France). Semaine spéciale car elle se jouera dans le seul design de Severiano Ballesteros (année 1992) en pays gaulois. Un parcours exigeant, notamment depuis le tee, qui sera une belle épreuve pour un plateau dans lequel on retrouve 11 Espagnols, emmenés par le tout nouveau vainqueur allemand, Ange Hidalgo.

L’homme de Malaga veut continuer avec cette inertie positive de ces derniers mois, où il est passé de ne pas avoir de carte Challenge à être à la 16e place sur la Route de Majorque, et se rapprocher un peu plus de l’European Tour. Avec Hidalgo, nous aurons la présence de Edouard Rousaud, Lucas Vacarisas, Javier Sainz, Jordi Garcia, David Borda, Ivan Cantero, Borja Virto, Scott Fernandez, Samuel del Val et José Luis Adarraga.

Eduard Rousaud nous décortique ce design Ballesteros

« C’est un bon parcours, un peu délicat. Vous devez aller très droit et être très clair où vous voulez le faire rebondir et la distance exacte que vous voulez parcourir depuis le tee. Cela donne l’impression que c’est un parcours où l’on ne peut pas avoir le moindre doute dès le départ. Il y a quatre ou cinq trous clairement étroits et plusieurs très bons par trois, tous avec de l’eau sauf un. Le 13, par exemple, est un gentleman de 192 yards par-3, qui, comme il souffle contre lui comme aujourd’hui, va être très dur (vert étroit avec des problèmes à droite et de l’eau à gauche). Le par cinq pour le mettre deux sur le green, vous devez frapper deux gros coups, cela signifie toujours que c’est un bon parcours.

Je sens que ça peut être un très bon parcours pour quelqu’un qui est capable de déplacer le ballon avec aisance. Il y a clairement des trous pour le visage et d’autres dessinent clairement. Les greens ne sont pas très grands, à part le par 5 impair, et ils sont bosselés ».

Le joueur barcelonais arrive à ce tournoi à la 49e place dans l’ordre du mérite, c’est-à-dire qu’il doit améliorer quatre positions dans les semaines à venir pour être à Majorque. Une position très similaire a Lucas Vacarisas, 47e.

Mieux situé nous avons Ivan Cantero (36°). L’Asturien a besoin d’une bonne semaine pour se rapprocher des 20 premières positions qui lui donneront accès à l’European Tour.

Parmi les noms propres de la semaine, il faut souligner l’acteur local Julien Brun, vainqueur cette année de l’Open de Bretagne et du Chili Hugo Léon, vainqueur du British Challenge.

En dehors des activités purement sportives, il faudra être attentif à la météo. En principe ce n’est pas bon pour l’équipe du matin (pluie et peut-être un orage) et le vent peut aussi compliquer les choses. C’est une zone dans laquelle le vent est généralement le protagoniste et, aussi, ce qui le rend plus difficile pour un golfeur, en rafale.

Résultats en direct du Hopps Open de Provence

Ce sont les meilleurs téléphones Huawei que vous pouvez acheter en 2021 | La technologie

Lancement du SolRazr de Solana, un jeton collectant 250 000 $ | Invezz