Le champion de Russie défend le titre des poids légers avec une victoire aux points sur Derek Chisora ​​contre Joseph Parker, malgré les vaillants efforts du challenger britannique

Dmitry Bivol a battu Craig Richards par décision unanime de conserver son titre mondial WBA des poids mi-lourds samedi soir à Manchester.

Beaucoup s’attendaient à ce que le combat soit une simple nuit de travail pour le champion lors de son annonce initiale, mais Richards a déployé un vaillant effort.

Mark Robinson / Salle de match

Bivol était plus précis tout au long

Bivol a commencé le combat avec force et la différence de niveau entre les deux hommes était évidente dès le début.

Il a accéléré le tempo dans la seconde, puis a repoussé Richards contre les cordes, le martelant avec une combinaison pour terminer le troisième tour.

Le Britannique est resté solide sur le plan défensif et a subi moins de punition en quatrième.

Au milieu des rondes, le combat s’est installé dans un rythme avec Bivol aux commandes.

Richards a fait un vaillant effort

Mark Robinson / Salle de match

Richards a fait un vaillant effort

Richards était compétitif tout au long, mais finalement surclassé par le champion.

Alors qu’ils entraient dans les trois derniers tours, le challenger a pris plus de risques en tentant de faire faillite.

En réponse, Bivol a riposté et a donné aussi bien qu’il se levait jusqu’à la dernière cloche.

Lorsque les tableaux de bord ont été lus, le Russe a conservé son titre avec une victoire par décision unanime – 118-110, 115-113, 115-114.

Bivol a gagné par décision unanime

Mark Robinson / Salle de match

Bivol a gagné par décision unanime

C’était le premier combat de Bivol après 18 mois d’inactivité et il était donc satisfait de la performance.

Il a déclaré après le combat: «Le combat a été vraiment difficile pour moi parce que c’est un boxeur intelligent, il pense tous se battre, il pense ce qu’il va faire.

“Mais après un an et demi de repos, je pense que ça va, c’est une performance normale pour moi.”