Le chanteur d’Exodus Steve ‘Zetro’ Souza sur ‘Persona Non Grata’ : ‘Ce n’est pas un bel album’

EXODE leader Steve « Zetro » Souza a parlé à l’Australian’s Heavy du prochain album du groupe, « Persona non grata », dont la sortie est prévue le 19 novembre via Records d’explosion nucléaire. Interrogé sur la description du contenu lyrique du LP dans le communiqué de presse officiel comme abordant « les thèmes du dégoût et de la dégradation de la société moderne », Zéro a déclaré: « Ce n’a pas été fait exprès comme ça. Il semblait juste y avoir tellement de fourrage à choisir, et il semblait que tout ce que nous avions écrit sur cet album avait en quelque sorte touché un accord avec beaucoup de gens. C’était écrit au milieu de tout l’année dernière, même s’il semble que nous sommes tous encore au milieu de celui-ci. Il a été écrit à peu près à la hauteur de [the pandemic]. Je pense que la colère et l’angoisse viennent définitivement de ce que nous voyions partout. »

Selon Souza, EXODE les fans « s’attendent à une certaine chose » sur chacun des albums du groupe. « Je pense qu’il a toujours été question de brutalité et de violence et de relations sociales, politiques [and] questions religieuses », a-t-il dit. « Je pense qu’il en a toujours été ainsi. Nous avons toujours, métaphoriquement, poursuivi tout le monde. Maintenant, nous sommes vraiment [doing it]. Cet album est juste chargé de ça. C’est un disque très socialement conscient ; c’est un disque très actuel. Je dis à tout le monde que ce n’est pas un bon disque. Pour un fan de heavy metal, c’est exactement ce que vous voulez entendre — que ce n’est pas un bel album. Et ce n’est pas le cas ; c’est très abrasif. Le contenu lyrique, l’approche, l’attaque – tout est dans votre visage sur celui-ci. »

« Persona non grata » est la suite de 2014 « Sang dans sang dehors », qui était la première sortie des thrashers de la région de la baie de San Francisco depuis le départ du chanteur principal du groupe depuis neuf ans, Rob ducs, et le retour de Souza, qui a déjà dirigé EXODE de 1986 à 1993 et ​​de 2002 à 2004.

« Persona non grata » a été enregistré dans un studio de Lake Almanor, en Californie et a été conçu par Steve Lagudi et EXODE. Il a été produit par EXODE et a été mélangé par Andy Sneap. Pour la troisième fois dans l’histoire du groupe, ils sont revenus à l’artiste suédois Pär Olofsson pour créer la pochette de l’album.

En juillet, EXODE le batteur Tom la chasse a subi une gastrectomie totale réussie dans son combat contre le carcinome épidermoïde (CSC) de l’estomac.

Le mois dernier, EXODE tapoté Jean Tempesta jouer de la batterie pour le groupe à Psycho Las Vegas le 22 août à Las Vegas, Nevada et à Assaut de terreur complet le 11 septembre au camping Hogrock à Cave In Rock, Illinois — tandis que Chasse se remet d’une opération. Tempesta était membre de EXODE de 1989 à 1993 et ​​a joué sur les albums du groupe « L’impact est imminent » (1990) et « Force d’habitude » (1992).

Pour commenter une histoire ou une critique de BLABBERMOUTH.NET, vous devez être connecté à un compte personnel actif sur Facebook. Une fois connecté, vous pourrez commenter. Les commentaires ou les publications des utilisateurs ne reflètent pas le point de vue de BLABBERMOUTH.NET et BLABBERMOUTH.NET n’approuve ni ne garantit l’exactitude des commentaires des utilisateurs. Pour signaler du spam ou tout commentaire abusif, obscène, diffamatoire, raciste, homophobe ou menaçant, ou tout ce qui pourrait enfreindre les lois applicables, utilisez les liens « Signaler à Facebook » et « Marquer comme spam » qui apparaissent à côté des commentaires eux-mêmes. Pour ce faire, cliquez sur la flèche vers le bas dans le coin supérieur droit du commentaire Facebook (la flèche est invisible jusqu’à ce que vous la survoliez) et sélectionnez l’action appropriée. Vous pouvez également envoyer un e-mail à blabbermouthinbox(@)gmail.com avec les détails pertinents. BLABBERMOUTH.NET se réserve le droit de « masquer » les commentaires pouvant être considérés comme offensants, illégaux ou inappropriés et de « bannir » les utilisateurs qui violent les conditions d’utilisation du site. Les commentaires cachés apparaîtront toujours à l’utilisateur et à ses amis Facebook. Si un nouveau commentaire est publié par un utilisateur « banni » ou contient un mot sur liste noire, ce commentaire aura automatiquement une visibilité limitée (les commentaires de l’utilisateur « banni » ne seront visibles que par l’utilisateur et ses amis Facebook).

Share