in

Le « Cholo » ajoute un autre Simeone à la cause

22/07/2021 à 20h35 CEST

Adrià Corominas

Le match amical de ce vendredi (19h) à El Burgo de Osma contre Numancia, à l’intérieur du mémorial Jesús Gil, pourrait être historique pour l’équipe du matelas. Surtout pour le nom Siméone, depuis près de 17 ans après avoir fait ses adieux en tant que joueur dont il est désormais l’entraîneur, un autre Simeone peut revêtir le maillot rouge et blanc de l’équipe première.

Il s’agit de Giuliano Simeone, le plus jeune fils de « Cholo », que ces jours-ci il fait la pré-saison avec les “grands” et qu’il pourrait faire ses débuts – même en tant que titulaire – avec l’équipe première de l’Atlético.

La saga continue

Que ce soit du match ou du banc, s’il n’y a pas d’incident de dernière minute, un deuxième Simeone défendra le bouclier athlétique.

Le premier et le dernier était son père, qui a dit au revoir au Real Saragosse le 7 novembre 2004 pour se rendre à Independiente.

A cette date, le petit Julien, qui a assisté aux adieux dans les bras de son père, n’avait qu’un an et dix mois.

16 ans, 8 mois et 16 jours plus tard, c’est lui qui s’habille longuement de rouge et blanc et le fera, qui allait le lui dire, sous les ordres de son père.

Aucun privilège

Le plus petit des Siméone, un attaquant qui se démarque par la griffe et le caractère de son père, est arrivé à la carrière de matelas il y a deux ans et, selon le ‘Cholo’, sans aucun traitement de faveur : “ce qu’il a, il l’a gagné& rdquor;, explique.

« Sa croissance vient des catégories inférieures, des jeunes aux B. Et tout cela n’a pas été géré par moi. La croissance parle de ce que les entraîneurs ont travaillé avec lui et j’y fais face de manière naturelle », ajoute-t-il à propos de son fils.

A propos de votre avenir immédiat, Siméone il joue son jeu particulier match par match : « C’est encore un gamin, mais il a des choses importantes à améliorer et à démontrer. Le temps nous dira s’il reste avec nous, reste à B ou là où le club le décide. Pour l’instant, nous avons décidé de nous rejoindre (dans cette pré-saison) & rdquor;, a-t-il précisé dans une interview au journal ‘As’.

Premier amical

Qui vous accompagnera également à partir de maintenant sera Lemar et Vrsaljko, qui deviennent les premiers internationaux à revenir, bien qu’ils n’auront pas de minutes lors du premier test de pré-saison.

L’équipe rojiblanco arrivera à la rencontre avec peu de joueurs de l’équipe première, notamment en défense, puisque après la blessure de Savic, Hermoso sera le seul défenseur central disponible.

Justito arrivera également à Numancia. Et pas par manque de troupes, mais parce que les Soriens, qui disputeront la deuxième RFEF de ce stage, ont repris le travail lundi et ne s’entraînent que depuis 4 jours.

Stellar Foundation souhaite acquérir la société de transfert MoneyGram

Michael B. Jordan partage la photo « Milestone » du Space Jam : un nouvel ensemble d’héritage