in

Le CIO demande à la Chine des explications sur l’affichage des badges Mao

08/03/2021 à 09:13 CEST

.

Le Comité international olympique (CIO) a déclaré aujourd’hui qu’il avait demandé à la Chine des explications après avoir deux athlètes de ce pays sont montés sur le podium lors de la cérémonie de remise des médailles avec des épinglettes de l’ancien dirigeant chinois Mao Zedong.

“Nous avons demandé à la Chine de rendre compte de la situation après sa parution dans certains médias”, a déclaré le porte-parole du CIO, Mark Adams, à Tokyo aujourd’hui, interrogé sur la question lors d’une conférence de presse.

Les cyclistes Zhong Tianshi et Bao Shanju, qui ont remporté l’or dans l’épreuve de vitesse par équipes lundi dernier, sont montés sur le podium lors de la cérémonie de remise des prix avec les insignes du fondateur et premier dirigeant (1949-1976) de la République populaire de Chine décorant leurs tenues.

La Charte olympique interdit les manifestations politiques des athlètes sur le podium, les stades ou les cérémonies des Jeux olympique, ainsi que toutes sortes de solidarités ou de manifestations sociales.

Cependant, le CIO a récemment assoupli son interprétation de ce règlement pour permettre aux athlètes de s’exprimer sur des questions telles que la solidarité, l’unité et la non-discrimination dans des messages visibles dans le village ou à travers leurs vêtements.

Le CIO étudie également un autre geste posé hier sur le podium au lancer du poids par l’athlète américain Raven Saunders, médaillé d’argent, qui croisa les bras au-dessus de sa tête en forme de X pour indiquer “le carrefour où se rencontrent tous les opprimés”.

Saunders envisageait le premier geste de protestation sur le podium d’athlétisme aux Jeux olympiques de Tokyo, en violation possible des règlements du CIO.

La mère de la princesse Eugénie brise le silence sur les photos du yacht Jack Brooksbank

Simone Biles remporte le bronze à la poutre lors de son retour aux Jeux olympiques de Tokyo