Le coéquipier de 2022 ne dictera pas les pourparlers de Lewis Hamilton

La question de savoir quel pilote sera le partenaire de Lewis Hamilton chez Mercedes en 2022 ne jouera pas un rôle dans ses propres négociations contractuelles, selon Toto Wolff.

Alors que la spéculation continue d’entourer Valtteri Bottas et George Russell, le septuple champion du monde a son propre avenir à résoudre n’ayant signé un accord que jusqu’à la fin de la saison 2021 en février.

Avant le Grand Prix de Styrie, Hamilton a déclaré qu’il ne voyait aucune raison pour que Mercedes se sépare de Bottas et a déclaré qu’il avait vraiment apprécié de travailler avec le Finlandais au cours des cinq dernières saisons.

Mais, lors de ses propres négociations contractuelles, la question de savoir si ce sera Bottas ou Russell aux côtés de Hamilton en 2022 ne sera pas un facteur dans les discussions.

« Nous n’avons jamais discuté de préférences ou non sur les alignements », a déclaré le patron de Mercedes via Sky F1.

« Ce n’est jamais quelque chose qui fait partie de sa pensée.

[Talks are] assez décontracté car ça se passe bien. Nous discutons.

« Il n’y a pas de pierres d’achoppement. Un accord est quelque chose qui prend quelques jours de plus. Alors bonnes discussions.

Lorsqu’on lui a demandé s’il était tenté par la perspective de jumeler deux pilotes britanniques à Hamilton et Bottas, Wolff a ajouté : « La nationalité n’a jamais joué de rôle.

« Nous sommes une entreprise internationale, nous sommes mondiaux et vous voulez choisir les meilleurs conducteurs. »

Quant à Bottas et à son avenir, Wolff a expliqué ce que le Finlandais doit faire pour conserver son siège.

« Nous devons évaluer la situation pour l’avenir », a déclaré Wolff. « Valtteri a eu de très bons week-ends, mais il a également eu des week-ends libres.

« Nous devons juste les minimiser, puis nous prendrons une décision. »

Suivez-nous sur Twitter @Planet_F1, aimez notre page Facebook et rejoignez-nous sur Instagram !

Share