Le comité de la RBI sur les ARC sollicite les points de vue et les suggestions des parties prenantes

Le comité examinera le cadre juridique et réglementaire existant applicable aux ARC et recommandera des mesures pour en améliorer l'efficacité.Le comité examinera le cadre juridique et réglementaire existant applicable aux ARC et recommandera des mesures pour en améliorer l'efficacité.Le comité examinera le cadre juridique et réglementaire existant applicable aux ARC et recommandera des mesures pour en améliorer l’efficacité.

La Banque de réserve de l’Inde (RBI) a déclaré mercredi que le comité des sociétés de reconstruction d’actifs (ARC) avait sollicité les points de vue et les suggestions des acteurs du marché et d’autres parties prenantes. Cela vient après que RBI ait souligné que l’industrie de l’ARC existante avait jusqu’à présent enregistré des performances médiocres. La banque centrale avait annoncé le 7 avril la mise en place d’un comité, sous la présidence de Sudarshan Sen, ex-ED (RBI), pour entreprendre un examen complet du fonctionnement des ARC dans l’écosystème du secteur financier.

Les acteurs du marché s’attendent à plus de clarté sur les réglementations de l’ARC après le déménagement du régulateur.
«Nous espérons qu’une situation telle que la reconstruction des actifs UV (UVARC) ne se reproduira plus», a déclaré un haut représentant de l’industrie. L’année dernière, l’association ARC et des prêteurs comme la State Bank of India (SBI) avaient demandé des éclaircissements à la RBI sur l’implication de ces entités dans les plans de résolution en vertu du Code de l’insolvabilité et de la faillite (IBC).

RBI avait précédemment rejeté un plan de résolution soumis par UVARC pour l’acquisition des actifs d’Aircel, citant que le plan n’était pas conforme aux directives de la loi SARFAESI sur la titrisation et la reconstruction des actifs financiers et l’exécution des sûretés.

Le comité examinera le cadre juridique et réglementaire existant applicable aux ARC et recommandera des mesures pour en améliorer l’efficacité. Il examinera également le rôle des ARC dans la résolution des actifs stressés, y compris ceux sous IBC, et formulera des suggestions pour améliorer la liquidité et la négociation des reçus de titres. En outre, il a également été demandé de revoir les modèles économiques des ARC. Le groupe spécial doit soumettre son rapport dans un délai de trois mois à compter de la date de sa première réunion.

Selon un rapport de la RBI sur les ARC, la croissance de l’industrie des ARC n’a pas été cohérente au fil du temps et n’a pas toujours été synchrone avec les tendances des actifs non performants (NPA) des banques et des sociétés financières non bancaires (NBFC). Cependant, il a soutenu la proposition du gouvernement pour un nouvel ARC, affirmant qu’une telle entité renforcera davantage le mécanisme de résolution des actifs.

Savez-vous ce que sont le ratio de réserve de trésorerie (CRR), le projet de loi de finances, la politique fiscale en Inde, le budget des dépenses, les droits de douane? FE Knowledge Desk explique chacun de ces éléments et plus en détail à Financial Express Explained. Obtenez également les cours des actions BSE / NSE en direct, la dernière valeur liquidative des fonds communs de placement, les meilleurs fonds d’actions, les meilleurs gagnants, les meilleurs perdants sur Financial Express. N’oubliez pas d’essayer notre outil gratuit de calcul de l’impôt sur le revenu.

Financial Express est maintenant sur Telegram. Cliquez ici pour rejoindre notre chaîne et rester à jour avec les dernières nouvelles et mises à jour de Biz.