Le conseil municipal ne veut pas prolonger l’ATE de la nouvelle Mestalla

17/05/2021 à 22:24 CEST

Plus de problèmes pour Valence. Le conseil municipal est fatigué et aujourd’hui a annoncé qu’il demanderait l’annulation de l’ATE (Action Territoriale Stratégique) que le club a accordé pour la construction, entre autres, de la Nouvelle Mestalla. L’ATE a expiré le 15 mai et le conseiller à l’urbanisme et adjoint au maire de Valence, Sandra Gomez, a été clair.

« L’extension de l’ATE ne se poursuit pas en raison de la passivité du promoteur, mais si la Generalitat le souhaite, nous voulons que le Valencia CF approuve et garantisse qu’il respectera les engagements qu’il a signés: 100% de la garantie du coût du centre sportif de Benicalap et une garantie spéciale pour le respect des le reste des engagements & rdquor;, at-il dit.

La décision finale sera prise par le gouvernement de la Communauté valencienne, mais le conseil municipal en a déjà assez dit, car Peter Lim «a manqué à ses engagements sans en justifier la cause»..

Il y a un mois par écrit, le club a demandé une prolongation de cinq ans de l’ATE, ce qui permet la construction du nouveau stade – paralysé depuis 2009 – dans des conditions favorables pour le club, avec l’engagement de commencer par la construction du stade Benicalap. centre.en janvier 2022 et Reprendre le travail sur le terrain en 2024 pour le terminer en 2026.

Share