Le défenseur de la France et du Bayern Munich Lucas Hernandez fait appel d’une peine de six mois de prison pour avoir enfreint l’ordonnance d’interdiction de violence domestique

Lucas Hernandez fait appel d’une peine de six mois de prison qui lui a été infligée pour avoir enfreint une injonction qu’il a reçue en 2017 pour avoir agressé sa femme.

Le défenseur du Bayern Munich a été convoqué devant le tribunal de Madrid le 19 octobre et aura alors 10 jours pour entrer volontairement en prison.

.

Hernandez est un habitué de la France et du Bayern Munich

Il y a quatre ans, l’international français Hernandez a été condamné à 31 jours de travaux d’intérêt général pour avoir agressé Amelia Ossa Llorente alors qu’il était joueur de l’Atletico Madrid.

Le joueur de 25 ans, qui a déménagé en Allemagne en 2019, a également reçu une injonction de ne pas se trouver à moins de 500 mètres de son partenaire, qu’il a ensuite brisé.

Mme Llorente a également été condamnée à 31 jours de travaux d’intérêt général pour violences, voies de fait et dommages matériels, tandis que Hernandez a été reconnue coupable de violence domestique à son encontre.

Mme Llorente a été transportée à l’hôpital avec des blessures mineures, mais aucun des deux n’a porté plainte.

Après avoir reçu l’ordonnance de retenue, Hernandez a été trouvé en train de défier l’ordonnance du tribunal lorsqu’il a atterri à Madrid avec sa femme après leur mariage et leur lune de miel.

Hernandez était un remplaçant inutilisé lorsque la France a remporté la finale de l’UEFA Nations League 2-1 contre l’Espagne.

Share