« Le dernier tour était incroyable »

09/12/2021 à 12:34 CEST

Adrià Léon

Troisième victoire et septième podium de Dennis Foggia jusqu’ici cette saison. L’italien du Léopard a donné son dernière poussée se lancer dans la lutte pour le titre de champion dans une journée où les trois leaders du classement général ont manqué d’options : Acosta et García Dols au sol et Fenati coupé par la chute de Gabri Rodrigo en début de course. Foggia était accompagnée sur le podium de deux KTM, celle de Deniz Oncü, qui continue de progresser favorablement en Moto3 et celui de Ayumu Sasaki.

MotoGP sur DAZN disponible en direct et à la demande. Abonnez-vous et commencez votre mois gratuitement

La Honda parfaite. C’est ce qu’a pensé Foggia après avoir vu à quel point son équipe est l’une des rares capables de rivaliser avec les KTM dans la petite catégorie. « C’était incroyable, surtout Le dernier tour avec Oncü. Il était très fort au freinage mais j’avais grande vitesse dans les lignes droites », a commenté l’Italien, qui a profité au maximum du développement de sa moto. ça valait le coup d’essayer avec tout pour couper le plus de points possible. Je n’ai que des mots de remerciement pour tout le monde, surtout mon père. »

Troisième podium pour Deniz Oncü, qui commence à se présenter comme candidat pour faire de grandes choses dans les années à venir. « Grand Prix difficile pour moi. nous n’avons pas trouvé les meilleures sensations en un rien de temps, mais nous l’avons sauvé. Nous avions le rythme et j’ai pu mener pendant de nombreux tours. j’ai senti la victoire comme jamais auparavant, il devrait donc arriver très prochainement. J’ai déjà été proche en Autriche … il n’y a pas d’autre choix que de faire confiance. je suis un peu en colère mais plus affamé » a conclu en riant l’élève de Kenan Sofuoglu.

Et le podium a été fermé par le pilote japonais Ayumu Sasaki, qui avait besoin d’un bon résultat pour reprendre confiance. « Ce week-end, nous commençons par mauvais sentiments sur le vélo, mais nous n’abandonnons pas. L’équipe a travaillé sur les réglages et nous avons parfaitement géré la fin de course. Je suis toujours près de la tête, mais jusqu’à présent, nous n’avions pas bien marché. Il reste cinq courses et nous allons tout donner pour être à nouveau là », a commenté le coéquipier d’Oncü, qui monte sur le podium pour la première fois cette saison.

Share