Le directeur de l’équipe Ferrari, Mattia Binotto, reste «totalement opposé» au gel du moteur

Le directeur de l’équipe Ferrari, Mattia Binotto, se dit opposé au prochain gel des moteurs en F1, affirmant qu’il étouffera la concurrence dans le sport jusqu’à ce que de nouvelles unités de puissance soient introduites en 2025.

La saison 2022 verra la réglementation des moteurs gelée jusqu’à ce que les nouveaux groupes motopropulseurs hybrides turbo soient introduits trois saisons plus tard, Ferrari empruntant actuellement deux voies de développement différentes afin de trouver la meilleure solution à un moment critique du développement du moteur.

Le nouveau règlement moteur pour 2025 a déjà été avancé d’un an afin de mettre en œuvre plus rapidement leur formule moins coûteuse et plus durable.

Bien que toutes les équipes aient accepté de geler les spécifications du groupe motopropulseur dès la saison prochaine, Binotto reste fermement opposé à la solution pour des raisons de compétitivité.

« L’ADN de la Formule 1 doit toujours être la compétition, les défis et les défis techniques », a déclaré Binotto à RacingNews365.com.

«Je pense qu’il devrait y avoir la liberté de concourir dans différents domaines. Je pense que cela doit rester important.

« C’est pourquoi par exemple, je suis totalement contre le gel des moteurs à l’avenir, en pensant à 2025. Les moteurs ne doivent pas être gelés. Je pense qu’il devrait y avoir encore des zones de compétition.

« Dans les domaines des compétitions, nous devrions nous demander : « Pouvons-nous trouver un système d’aide à la convergence à long terme ? Pourquoi pas? Mais nous avons toujours besoin d’un concours ouvert, où vous pouvez différencier votre projet par rapport aux autres concurrents.

« Je pense que la raison du gel pour 2022, je l’ai acceptée, car je pense qu’à ce moment-là, nous aurons peut-être une bonne convergence sur les performances sur le groupe motopropulseur entre les constructeurs.

« Nous pouvons voir que cela se produit déjà et je pense que dans un an, nous aurons peut-être une bonne convergence. La convergence signifie qu’il y aura un delta entre les unités de puissance, ce qui est suffisamment négligeable pour soulever la concurrence sur le châssis.

« Si nous convergeons, alors je pense que nous devrions simplement nous assurer que tout le monde dépense son propre argent pour ce qui sera 2025.

« Il s’agit donc d’éviter les dépenses excessives dans une période où il faut vraiment penser à un tout nouveau groupe motopropulseur.

Habillez-vous aux couleurs de Ferrari via la boutique officielle de Formule 1

La génération de voitures à partir de 2025 devrait être plus légère que ses homologues actuelles et fonctionner plus efficacement avec un carburant « entièrement durable », les groupes motopropulseurs devant continuer à être des hybrides turbo plutôt que des voitures entièrement électriques.

Binotto est d’accord pour aller de l’avant avec cette solution pour le moment, qui, selon lui, maintiendra la Formule 1 à la pointe de l’innovation dans l’industrie.

« Je ne sais pas si le biocarburant est la bonne définition, je dirais les carburants renouvelables », a déclaré le directeur de l’équipe Ferrari.

« C’est la façon dont nous devrions l’aborder, les spécifications techniques de celui-ci. Je vois que le tout électrique n’est pas la seule solution pour l’avenir de l’automobile. Je pense que les moteurs hybrides sont certainement une alternative.

«Mais l’hybride doit être avec des carburants renouvelables, avec des moteurs conçus pour l’électrification et l’hybride.

« Ce n’est pas le cas aujourd’hui, car nous avons des moteurs où vous branchez [in] pièces électriques. Maintenant, je pense que vous avez un système électrique et que vous devez concevoir les moteurs en conséquence.

«Je pense que l’alternative au tout électrique est constituée de moteurs conçus dans le but d’être hybrides, alimentés par des carburants renouvelables. La F1 doit rester une plateforme d’innovation importante pour l’automobile [industry], et je pense que décider de la nouvelle réglementation est essentiel à cet égard. »

Suivez-nous sur Twitter @Planète_F1, comme notre la page Facebook et rejoignez-nous sur Instagram !

Share