Le fournisseur de médicaments de Mac Miller plaide coupable à l’accusation de distribution

L’un des suspects liés à la mort de Mac Miller a accepté de plaider coupable devant un tribunal fédéral.

Selon les documents judiciaires obtenus par E! Nouvelles du mardi 26 octobre, défendeur Stephen Andrew Walter a conclu un accord de plaidoyer le lundi 25 octobre. Walter plaidera coupable de distribution de fentanyl lors d’une audience le 8 novembre.

Les documents indiquent en outre que Walter a demandé Ryan révise donner du fentanyl « sous forme de pilules d’oxycodone contrefaites » au troisième accusé, qui, selon les procureurs, était le revendeur de Miller Michael Pettit, le sept. 4, 2018. Les procureurs affirment que Walter savait que les pilules « contenaient du fentanyl ou une autre substance contrôlée par le gouvernement fédéral » lorsqu’il les a distribuées.

Selon les procureurs, Pettit a vendu les médicaments contrefaits à Miller cette nuit-là, et trois jours plus tard, l’artiste a ingéré le fentanyl, « qui, en combinaison avec de la cocaïne et de l’alcool, a causé [Miller’s] mort d’une overdose mortelle le ou vers le 7 septembre
2018. « 

Les procureurs affirment en outre que s’il n’y avait pas eu de fentanyl, Miller « ne serait pas mort d’une overdose ».

Share