Le gouvernement français confirme qu’il y aura une audience à Roland Garros

03/05/2021 à 15:44 CEST

.

La prochaine édition du tournoi de tennis de Roland Garros, qui débutera le 30 mai, aura un nombre limité de public dans les tribunes plus grand que l’an dernier, malgré le fait que la pandémie de covid se poursuit, a confirmé le ministre de l’Éducation et des Sports, Jean-Michel Blanquer.

Selon les règles de désescalade fixées par l’exécutif, le Grand Chelem sur terre battue pourra accueillir un tiers du public, avec un maximum de 1000 spectateurs par piste, a-t-il déclaré à la télévision publique française.

Dans l’édition 2020, retardée de mai à fin septembre en raison de la pandémie, les autorités n’ont autorisé que 1000 spectateurs au total, répartis sur les 25 hectares du complexe de Roland Garros.Blanquer Il a assuré que la présence du public pourrait être plus importante en finale, puisqu’une nouvelle phase de désescalade est prévue dès le 9 juin, autorisant 65% du public et un maximum de 5 000 spectateurs par piste.

Roland Garros dispose de trois courts capables d’accueillir plus de 5 000 spectateurs, en plus de 17 autres de plus petite taille.

Le ministre a précisé que ces mesures sont soumises à l’évolution de la situation sanitaire dans le pays, où dans les derniers jours en moyenne quelque 25 000 infections et quelque 300 décès dus au covid ont été enregistrés.

L’Exécutif étudie également une abrogation provisoire du couvre-feu pour les spectateurs qui viennent à Roland Garros, pour leur permettre d’assister à la session nocturne du tournoi instaurée l’an dernier par les organisateurs, qui jusque-là arrêtaient la compétition à la fin de la lumière naturelle.