Le grand objectif du Norvégien “ humiliant ” Upamecano

14/05/2021 à 08:12 CEST

Il n’a que 20 ans, mesure 1,94 cm et est capable de laisser n’importe quel rival assis. La puissance et la qualité de Haaland, amplement démontrées à chaque passage sur le terrain, fascine les plus connaisseurs. Épineux comme peu d’autres, il surprend par sa rapidité qui lui permet de générer d’innombrables occasions à chaque match et aussi, lorsqu’il doit dribbler, il puise son éventail de ressources pour trouver les meilleures situations de tir pour finir de définir sans ciller.

Hier, face à un défi majeur, renverser Leipzig en finale de la Coupe d’Allemagne, Haaland a prouvé à nouveau qu’il est venu manger le monde. L’opportunité n’était pas grande pour lui, il pouvait décrocher son premier titre avec le Borussia Dortmund avant, qui sait, quitter l’entité cet été, et il l’a fait. 1-4 pour remporter le trophée et atteindre leur objectif.

C’était à la 29e minute quand, bien qu’ils gagnaient déjà grâce à la fois à Jadon Sancho, l’autre héros de la finale, il a esquivé magistralement la récente signature de la star du Bayern Munich recherchée par la moitié de l’Europe, Dayot Upamecano, pour prolonger l’avantage. Il l’a jeté au sol comme s’il jouait contre des juvéniles, mettant le corps magistralement puis le plaçant là où le gardien de but ne pouvait pas l’atteindre.

Cet été devrait être plus que chargé à Dortmund, mais qui ne voudrait pas d’un attaquant comme Haaland? Le doublé de jeudi dernier signifiait son 38e but en 38 matchs. C’est horrible!