« Le MVP l’aurait donné à Sommer »

02/07/2021 à 21:39 CEST

Le gardien Unai Simón, grand protagoniste de la qualification de l’équipe espagnole pour les demi-finales de l’Eurocup avec ses arrêts aux tirs au but, n’a pas partagé la décision de l’UEFA de le désigner MVP du match. Le gardien de but de l’équipe espagnole a fait preuve d’honnêteté et a assuré que « Le MVP l’aurait donné à Sommer, parce qu’il a joué un grand match pendant les 120 minutes ».

Unai Simón a souligné que « Je pense que le football a été juste et nous sommes les justes vainqueurs de ce match. En fin de compte, les erreurs doivent être effacées rapidement, tout comme les succès, car le rival de la demi-finale est déjà là. Demain, il est temps de réinitialiser et de recommencer à zéro. »

Face aux demi-finales, le gardien de l’Athletic a commenté que « vous devez avoir la mentalité que chaque match est nouveau. Pour le match des demi-finales, vous devez commencer comme aujourd’hui, avec une seule pensée, gagner. Nous avons un avenir proche, remporter ce championnat d’Europe ».

FÊTE

Unai Simón a reconnu avoir célébré le classement sans se couper, avec une accolade incluant Luis Enrique Martínez, l’entraîneur espagnol. « Je suis un peu monté dans la fête, mais au final c’est ce que le corps m’a demandé. Je ne suis pas comme ça d’habitude. C’est un moment d’euphorie et j’ai ramené toute la colère à l’extérieur ».

Concernant ses arrêts aux tirs au but, le gardien basque a rappelé que « contre le Betis j’ai arrêté deux en un tir et il faut compter celui qu’ils ont tiré. Je pense que quand j’étais petit j’ai économisé un penalty aussi. »

Share