Le Pentagone refuse le stationnement aux vétérans pour le rallye “ Rolling to Remember ” ⋆ .

Le ministère de la Défense a refusé un permis de stationnement pour le rassemblement annuel du Memorial Day des anciens combattants militaires à Washington, DC, invoquant des préoccupations concernant le COVID-19 et présentant un autre défi pour maintenir la tradition.

Le permis a été refusé vendredi à AMVets, une organisation de services aux anciens combattants, pour le Rolling to Remember Memorial Day, selon l’affilié d’ABC WJLA-TV.

«Le risque d’exposition des participants d’autres communautés s’étend bien au-delà de la région de la capitale nationale», peut-on lire en partie dans l’énoncé.

Le défilé de motos est un effort pour sensibiliser les vétérans au suicide.

L’événement a commencé il y a environ 34 ans et était connu sous le nom de Rolling Thunder et a été organisé pour honorer les anciens combattants qui ont été faits prisonniers ou qui sont toujours portés disparus.

Mais les maux de tête logistiques entre Rolling Thunder et la police du Pentagone ont finalement motivé les organisateurs à dissoudre l’événement après sa démonstration de 2019. Rolling to Remember, qui est géré par American Veterans, ou AMVETS en abrégé, a repris le flambeau plus tard la même année.

Le groupe a déclaré qu’il tenterait d’utiliser le RFK Stadium comme nouveau point de ralliement, brisant une tradition de 32 ans de réunion au Pentagone pour leur rallye. Le Pentagone a déclaré dans sa déclaration que si la situation du COVID-19 s’améliorait, il reviendrait sur sa décision.

“Si les conditions du COVID-19 le permettent, le département envisagerait volontiers de soutenir une future demande d’événement d’AMVETS, potentiellement dès ce week-end de la fête du Travail”, a déclaré le communiqué des Pentagones.