Le premier ministre est protégé de sanctions pour éviter une autre Super League

05/03/2021

Activé à 17:20 CEST

.

La Premier League imposera une série de mesures aux clubs visant à empêcher la création d’une nouvelle Super League européenne, dont le non-respect entraînera des sanctions.

La compétition a souligné lundi que des actions telles que celle menée par les Big Six (Manchester City, Manchester United, Liverpool, Chelsea, Tottenham Hostpur et Arsenal) ne peuvent être tolérées en raison de la perturbation qu’elle provoque dans la concurrence nationale.

La principale mesure signifie que les 20 équipes de la ligue devront signer une lettre de propriétaires, dans laquelle elles s’engagent au cœur du Premier et dont la violation entraînera des sanctions. En outre, de nouvelles règles et initiatives seront créées pour protéger les principes du sport et garantir une compétition ouverte.

“Les événements des deux dernières semaines ont mis le football anglais en échec, la Premier League a donc préparé une série de mesures pour garantir les principes du football professionnel: une pyramide ouverte, une progression par le mérite sportif et l’intégrité sportive. Ces mesures visent à mettre fin à la menace de compétitions perturbatrices à l’avenir », a déclaré le Premier ministre dans un communiqué.

“Nous nous engageons à maintenir un dialogue avec les supporters et leurs représentants, tandis que nous travaillons avec le gouvernement britannique et la FA pour trouver des solutions. Nous demandons que toutes les manifestations soient pacifiques”, a-t-il ajouté.

Cette nouvelle intervient après les incidents à Old Trafford, où 200 supporters ont réussi à entrer dans le stade ce dimanche, qui ont conduit à la suspension ultérieure du match contre Liverpool.

“Les actions d’une minorité à Old Trafford n’ont aucune justification et feront l’objet d’une enquête de la Premier League, de la FA et de la police”, a ajouté le Premier ministre dans sa note.