Le président Biden se dit ouvert aux négociations liées à la proposition d’infrastructure ⋆ .

Le président Biden a déclaré mercredi lors de ses remarques sur sa proposition d’infrastructure qu’il était ouvert aux négociations.

Biden a déclaré que lui et le vice-président Kamala Harris «rencontreront des républicains et des démocrates pour entendre tout le monde. Et nous allons écouter. Nous serons ouverts aux bonnes idées et aux négociations de bonne foi. Mais voici ce à quoi nous ne serons pas ouverts: nous ne serons pas disposés à ne rien faire. L’inaction n’est tout simplement pas une option », a-t-il déclaré.

Biden a déclaré qu’il était ouvert à des propositions alternatives concernant la façon de payer pour la proposition, bien qu’il ne soit pas disposé à soutenir toute augmentation d’impôt sur les personnes gagnant moins de 400000 dollars par an.

Alors que le président, dans le cadre du «plan fiscal Made In America», a appelé à augmenter le taux d’imposition des sociétés de 21% à 28%, Biden a déclaré qu’il était ouvert à la possibilité d’un taux inférieur à 28%, bien qu’il ait insisté sur l’infrastructure. proposition que “nous devons payer pour cela.” Il a dit qu’il avait proposé «la meilleure façon la plus rationnelle, à mon avis, la façon la plus juste de payer pour cela. Mais il existe également de nombreuses autres façons. Et je suis ouvert.

«En vertu de la loi actuelle, les entreprises aux États-Unis paient des impôts fédéraux sur le revenu des sociétés prélevés à un taux de 21% plus les impôts sur les sociétés des États allant de zéro à 11,5%, ce qui se traduit par un taux d’imposition maximal moyen combiné de 25,8% en 2021», selon la Fondation fiscale. «Si le taux fédéral d’imposition des sociétés était porté à 28% cette année, les sociétés opérant dans 32 États et le District de Columbia seraient confrontées au taux d’imposition combiné des sociétés le plus élevé de l’OCDE, une distinction actuellement détenue par la France avec un taux de 32,0%. L’année prochaine, la France abaissera son taux d’imposition des sociétés à 25,8%, laissant le Portugal avec le taux d’imposition des sociétés le plus élevé de l’OCDE à 31,5%. »

Lien source