Le prince Harry est un californien de plus

Avec deux nouveaux emplois et une petite fille en route, le prince Harry profite de ses journées en Californie.

Le petit-fils de la reine Elizabeth fait ses premiers pas dans le monde des affaires avec deux nouveaux emplois.

Après son départ de la royauté et confirmant que sa famille avait coupé toutes sortes d’aides financières et qu’ils vivaient de l’héritage laissé par sa mère, la princesse Diana, Harry a réussi à obtenir deux emplois aux États-Unis.

Le premier concerne un poste de direction au sein de la startup BetterUp de la Silicon Valley, d’une valeur de 1,7 milliard de dollars. Ici, Harry assumera le rôle de directeur d’Impact et aidera à promouvoir l’application des services de santé mentale à différentes entreprises. Facebook, Hilton et la compagnie pétrolière Chevron font partie des entreprises qui utilisent déjà cette application.

Son autre travail sera pour l’Aspen Institute où Harry rejoindra le groupe de 15 commissaires de l’institution dédiés à l’analyse de tous les domaines de la vie américaine pour construire une «société libre, juste et équitable».

Apparemment, les deux nouveaux emplois ont apporté un peu de paix au prince et c’est pourquoi il est sorti pour partager une promenade sur la plage avec son chien Pula.

Avec un lanceur de balle à la main, Harry marcha le long du rivage portant sa casquette dans le dos, un short bleu marine et un t-shirt blanc, un look tout à fait conforme au profil bas dont il a tant envie.

Les grands absents étaient Meghan, qui entre déjà dans la dernière phase de sa grossesse et le petit Archie qui aura deux ans le mois prochain.

Avril est un mois très spécial pour Harry puisque 21 ans est le 95e anniversaire de sa grand-mère. Pour le moment, il n’y a aucun commentaire sur le fait que Harry et sa famille se rendront pour rendre visite à la reine. Si tel était le cas, ce serait leur première réunion après l’interview controversée et révélatrice d’Oprah Winfrey.