Le PSG demande une revanche de la finale perdue contre le Bayern

04/07/2021

À 09:14 CEST

X. Serrano

Seulement sept mois après être tombé dans Lisbonne, le destin fournit le PSG l’opportunité de riposter pour la finale perdue lors de la dernière édition du Ligue des champions. Cette fois sous la direction de Mauricio Pochettino, le tableau gaulois fait face à un Bayern qui revient pour exposer sa version la plus fiable.

Les Bavarois tournent sept matchs sans perdre et ce samedi ils ont mis le Bundesliga en battant le RB Leipzig dans un tête-à-tête anticipé par le titre. Situation opposée à celle de PSG, que la Ligue 1 a été compliquée en tombant devant le Lille. Un duel qui s’est terminé par le énième franchissement de câble d’un Neymar qu’il a été expulsé et a mis à rude épreuve l’atmosphère de la capitale française.

Choupo-Moting par Lewandowski

le Allianz Arena ce sera la scène du premier enjeu dans un duel marqué par des absences. Le plus parlé, celui de Robert Lewandowski. Avec les Polonais blessés, Film Hansi aura également la perte inattendue de Serge Gnabry. L’entraîneur a annoncé lors d’une conférence de presse que l’attaquant raterait probablement le match en raison d’un mal de gorge, mais des heures plus tard, il a été confirmé que Gnabry avait été testé positif pour le covid-19. Ces absences rejoignent celles déjà connues de Douglas Costa, Tolisso et Marc Roca.

Sans pour autant Lewandowski ni Gnabry, tout indique que Choupo-Moting agira comme une référence offensive. Le même joueur qui la saison dernière a scellé la passe angoissante de la PSG aux demi-finales contre Atalanta. Pourtant, il y a tellement de façons de Bayern vers l’objectif que les Bavarois commencent également avec l’affiche préférée. En outre, Feuilleter Vous pourrez aligner votre équipe de départ dans les autres domaines du terrain.

Verratti et Florenzi, absences sensibles

Plus touchée par les victimes, l’équipe de Pochettino. Le plus sensible sera Marco Verratti, positif pour le coronavirus et une pièce indispensable dans la moelle épinière parisienne. Sans pour autant Des murs, sanctionné, l’entraîneur de Murphy devrait aligner deux profils très physiques comme Danilo et Gueye dans la salle des machines.

La grande question dans onze est si Pochettino introduira un troisième milieu de terrain, soit Herrera ou Rafinha, ou si vous opterez pour Dis Maria pour renforcer le trident composé de Mbappe, Kean et Neymar. Une attaque dont Icardi blessé ne fera pas partie.

Un autre foyer de doutes en équipe de France sont les côtés. Le bas de Florenzi, positif pour covid-19, rejoint le déjà connu des blessés Bernat et Kurzawa. Le flanc gauche devrait être pour Diallo, tandis qu’à droite ils contestent la position Kehrer et Dagba. Des solutions qui présentent plus de doutes que de certitudes pour l’équipe parisienne.

Alignements probables

Bayern Munich: Neuer; Pavard, Boateng, Alaba, Davies; Kimmich, Goretzka; Sané, Müller, Coman; et Choupo-Moting.

PSG: Navas; Kehrer, Marquinhos, Kimpembe, Diallo; Herrera, Danilo, Gueye; Mbappé, Kean et Neymar.