Le quartier de Wimbledon se pare de tennis

26/06/2021 à 13:48 CEST

.

Le quartier londonien de Wimbledon s’apprête à accueillir le grand événement annuel du tournoi de tennis historique, qui débute ce lundi, avec des vitrines parées pour l’occasion et ses rues pleines de drapeaux institutionnels violets et verts du championnat.

Raquettes, filets et balles de tennis sont une constante dans les designs originaux qui apparaissent derrière les vitres des cafés, des salons de beauté, de l’immobilier et des magasins de toutes sortes, la plupart également ornés de motifs floraux.

Certains commerçants sont même allés au-delà de la décoration avec des produits et des propositions inspirés du championnat de Wimbledon, comme la dégustation spéciale de vins qui sera proposée à partir de ce lundi par le caviste français Friarwood, situé dans l’une des principales artères commerciales du riche Sud-Ouest Quartier de Londres.

« Quand le tournoi commencera, nous ferons notre tournoi de dégustation de vins & rdquor ;, dit son manager à Efe, Franck Massaud. « Nous ferons un vin contre un autre vin. On veut faire les quarts de finale, les demi-finales et la finale & rdquor;, confie-t-il avec enthousiasme.

Parmi les caisses et bouteilles de vins de Bordeaux exposées en vitrine, Massaud Il termine de placer une grosse balle de tennis, qui se démarque parmi beaucoup d’autres de taille normale qui sont suspendues par des cordes.

Dans sa vitrine, les clins d’œil ne manquent pas aux protagonistes de l’événement : les joueurs de tennis. Une photographie en noir et blanc de Rafa Nadal et Roger Federer veut honorer les joueurs qui font de ce quartier un pôle d’attraction pendant la compétition, avec le plus grand afflux de personnes et d’opportunités pour l’économie du quartier.

Au restaurant argentin Chango Empanadas, ils veulent également attirer l’attention sur les joueurs de tennis, bien que la préparation les ait pris contre la montre, toujours avec le pinceau et le pot de peinture en main.

Les silhouettes peintes de l’ancien joueur de tennis argentin emblématique sont déjà visibles sur la vitre Gabriela sabatini et le joueur actuel, également argentin, Diego Schwartzman.

« Nous sommes très proches du stade et en général cette zone est l’endroit où les joueurs circulent & rdquor ;, explique le propriétaire, Bernardo Nevillie. « Il n’y a pas autant de monde qu’au centre et ils se sentent un peu plus à l’abri des gens, qui demandent leurs autographes », argumente-t-il.

En fait, le même Schwartzman était un client régulier de ses empanadas argentines lors de la dernière édition et, selon Nevillie, Des arbitres et entraîneurs ont également traversé les locaux, comme celui de Roger Federer.

Share