Le retour à la rentabilité de Dillard au premier trimestre – WWD

Dillard voit définitivement la lumière au bout du tunnel.

Le grand magasin basé à Little Rock, dans l’Arche, a rapporté après la clôture du marché jeudi qu’après avoir enregistré une perte il y a un an, il était de retour dans le noir au premier trimestre clos le 1er mai 2021.

La société a déclaré un bénéfice net de 158,2 millions de dollars, ou 7,25 $ par action, comparativement à une perte nette de 162 millions de dollars, ou 6,94 $ par action, à la même période l’an dernier. Les chiffres sur 13 semaines comprennent un gain avant impôts de 24,6 millions de dollars – 19,2 millions de dollars après impôts ou 88 cents par action – principalement lié à la vente de trois magasins.

Les ventes au détail totales ont atteint 1,3 milliard de dollars, contre 751 millions de dollars l’année précédente. La société a déclaré que les catégories les plus performantes du trimestre étaient les vêtements pour juniors et enfants, les vêtements et accessoires pour hommes et les accessoires et la lingerie pour femmes.

Dillard’s a également fourni des comparaisons avec le premier trimestre de 2019 et a déclaré qu’en utilisant cela comme guide, les ventes des magasins comparables ont diminué de 6% et les ventes totales ont chuté de 9% par rapport aux 1,4 milliard de dollars enregistrés il y a deux ans avant la pandémie.

Cette année, les marges brutes se sont également améliorées, ce que la société a attribué à «une meilleure gestion des stocks et à la demande des clients, ce qui a entraîné une diminution des démarques au premier trimestre de 2021». La marge brute de détail pour les 13 semaines s’est améliorée à 42,7% contre 12,8% au premier trimestre de l’année précédente. Le nombre a également marqué une amélioration par rapport au premier trimestre de 2019, lorsque la marge brute du commerce de détail était de 37,8%. Les stocks ont diminué d’environ 17 pour cent au cours de la période.

«Il y a beaucoup de bonnes choses à dire sur ce trimestre», a déclaré William T. Dillard, 2e, directeur général. «Au fur et à mesure que les vaccinations augmentaient, que des fonds de relance étaient libérés et que le temps plus chaud arrivait, nous avons vu nos ventes augmenter par rapport aux niveaux de 2019, la dynamique se poursuivant tout au long du trimestre. Nous sommes heureux d’annoncer des performances records en termes de marge brute et de bénéfice par action. Grâce à de solides flux de trésorerie, nous avons réalisé 59 millions de dollars de rachat d’actions tout en terminant le trimestre avec 616 millions de dollars en espèces. »

La société n’a pas organisé d’appel sur les résultats avec des analystes et n’a pas fourni de projections pour l’année complète des bénéfices ou des ventes. Il a seulement dit qu’il augmenterait ses dépenses en immobilisations à 130 millions de dollars pour l’exercice se terminant le 29 janvier 2022, contre 60 millions de dollars au cours de l’exercice précédent.

L’action de Dillard a augmenté de près de 8% jeudi après les heures de séance, clôturant à 110 $.

Dillard’s exploite 250 magasins à gamme complète et 31 centres de liquidation dans 29 États.