Le salon de l’automobile de Genève est reporté à 2023 | Moteur

La fondation qui organise le Salon de l’automobile de Genève a reporté sa célébration à 2023 pour « créer un événement encore plus impressionnant ».

Mauvaise nouvelle pour le salon automobile le plus important d’Europe. Après deux ans sans tenir aucune édition, il semble qu’en 2022 nous n’aurons pas non plus ce rendez-vous au calendrier. La fondation qui organise le salon de l’automobile de Genève a reporté sa célébration à 2023.

La fondation Comité Permanent du Salon international de l’automobile, en tant qu’organisateur de la Salon de l’automobile de Genève 2022, a été contraint de reporter la célébration de l’événement jusqu’en 2023. Comme l’explique l’organisation dans un communiqué, cette décision « permettra un spectacle plus impressionnant ».

Utilisez-vous Android Auto dans votre voiture ? Si la réponse est oui, notez les applications à ne pas manquer pour en tirer le meilleur parti.

Le salon de l’automobile de Genève reporte sa célébration à 2023

La décision de annuler GIMS 2022 elle a été prise en gardant à l’esprit les meilleurs intérêts des constructeurs automobiles et des participants. Problèmes directs et indirects liés à pandémie de COVID-19 en cours ils n’ont laissé aucune alternative aux organisateurs.

D’une part, les problèmes directs de la pandémie incluent les restrictions de voyage continues pour les exposants, les visiteurs et les journalistes internationaux. D’autre part, des problèmes indirects, tels que les pénuries de semi-conducteurs, ont présenté aux fabricants de nouvelles priorités auxquelles ils doivent répondre.

Ces problèmes ont conduit à plusieurs annulations récentes (comme les éditions 2020 et 2021), qui ont abouti à la confirmation définitive de la report du programme d’un an. Cela implique que les nouvelles dates de célébration du Salon de l’automobile de Genève seront en Février ou mars 2023.

« Nous avons poussé fort et tout tenté pour réactiver le Salon international de l’automobile de Genève en 2022 », explique Maurice Turrettini, président du Comité permanent du Salon international de l’automobile.

« Malgré tous nos efforts, nous devons faire face aux faits et à la réalité : la situation pandémique n’est pas sous contrôle et il se présente comme une grande menace pour un grand événement en salle comme le GIMS. Mais nous voyons cette décision comme un report, plutôt qu’une annulation. »

Au cours des derniers mois, l’enthousiasme s’est accru pour la nouvelle plate-forme du Salon de l’automobile de Genève, qui promettait d’impliquer davantage de personnes dans le monde avec un écosystème numérique et une expérience globale améliorée. L’édition 2022 du salon devait se tenir du 19 au 27 février.

Cette décision intervient un peu plus d’un mois après l’annonce officielle du Salon international de l’automobile de Genève et du Qatar, un nouveau salon qui arrivera en 2022 ou 2023 et se tiendra à Doha, la capitale de l’État arabe.

Cet article a été publié dans Autobild par Aarón Pérez.

Share