Le SNP fait demi-tour sur l’interdiction de voyager en Angleterre : Sturgeon contraint d’abandonner un plan « inutile » | Politique | Nouvelles

Le Premier ministre écossais a imposé des restrictions de voyage à toute personne se rendant à Manchester et Salford le 21 juin.

La décision a suscité l’indignation du maire de Manchester, Andy Burnham, qui a accusé Mme Sturgeon de traiter la région avec « mépris ».

Il a annoncé qu’il prévoyait d’écrire au gouvernement écossais pour exiger « une compensation pour les personnes qui pourraient perdre des vacances et les entreprises qui pourraient perdre des réservations ».

« Je pense juste que c’est deux poids deux mesures, c’est de l’hypocrisie », a-t-il déclaré.

«C’est exactement ce que le SNP accuse toujours le gouvernement de Westminster de faire du mal aux gens.

« Le SNP traite le nord de l’Angleterre avec le même mépris en apportant cela sans aucune consultation avec nous. »

Sept jours seulement après l’introduction de l’interdiction, le chef du SNP a fait volte-face et a levé les restrictions de voyage.

À partir de minuit, les Écossais seront à nouveau autorisés à se rendre dans le Grand Manchester et seront également autorisés à se rendre à Bolton après l’imposition de restrictions à la ville le 24 mai.

Les restrictions sur les voyages à Blackburn et Darwen restent en place, les responsables du gouvernement écossais accusant le nombre élevé de cas Delta.

Plus à venir…

Share