Le spectacle Dorantes arrive au Teatro Real les 2 et 3 décembre dans la IV édition de ‘Flamenco Real’

MADRID, 25 nov. (EUROPA PRESS) –

Le pianiste et compositeur sévillan Dorantes se produira au Teatro Real les 2 et 3 décembre, à l’occasion de la quatrième édition de ‘Flamenco Real’, pour montrer une autre façon de voir la musique, écouter le flamenco et s’exprimer à travers un instrument aussi rare dans cet art comme le piano.

Dans ce spectacle, appelé ‘InterAcción’, avec lequel Dorantes veut faire un clin d’œil aux origines du flamenco « plein de rythmes et d’expressions saisissants qui capturent l’âme et la force » de son art, il sera accompagné de la bailaora Leonor Leal, avec qui a déjà collaboré, comme le souligne le Colisée de Madrid. Ainsi, tous deux établiront un dialogue unique de rythmes, d’improvisations, de complicité et d’interprétation du flamenco.

Le pianiste, qui a des racines familiales tziganes – dans lesquelles brillent des noms comme « El Lebrijano », « La Perrata » ou « Fernanda y Bernarda de Utrera » – a découvert le piano chez sa grand-mère, où il a appris à jouer en autodidacte bien avant de s’inscrire au Conservatoire Royal Supérieur de Musique de Séville, étant le premier gitan à effectuer ces études, comme il l’affirme.

Il a plus d’une centaine de prix, dont 5 ‘Giraldillos de la Bienal de Flamenco de Sevilla’, ‘Joaquin de la Orden Award for Musical Arts of Andalousie’, deux ‘Demophiles’ awards, plusieurs ‘National Critics Awards’ a, entre autres , en plus de se produire sur des scènes emblématiques (L’Albert Hall, La Philharmonie, NDR berlin, Opéra de Dubaï, La Villete de Paris) et des festivals majeurs (International Montreal Jazz, Paris Jazz Fest, Jazz at Lincon Center, Istanbul jazz festival, Read Sea Jazz), avec des collaborations avec de grands noms du chant et de la danse.

Les accords de piano seront reproduits dans la danse de Leonor Leal, une danseuse intense, polyvalente et unique qui, comme Dorantes, a une solide carrière académique. Formée à la danse classique et espagnole, c’est dans le flamenco qu’elle trouve le centre pour s’exprimer et se développer et où, comme lui, elle cherchera de nouvelles formes de création. Leal a participé à divers projets, tels que le théâtre musical, la musique baroque et contemporaine, la danse classique ou des créations conceptuelles d’avant-garde.

Cette édition de Flamenco Real a une capacité de 100% et récupère son format d’origine, comme un tablao, dans la salle de bal du Teatro Real.

Share