in

Le Sud-Africain Van Tonder remporte son premier tournoi European Tour

26/03/2021 à 18:43 CET

Sport.es

Le Sud-Africain Daniel Van Tonder a pris, sur le troisième trou des éliminatoires avec le Thai Jazz Anewattananond, tous deux avec 263 coups (-21), avec le Kenya Savannah Classic, qui a été joué au Karen Country Club, Nairobi, dans ce c’est sa première victoire sur le circuit européen

Van Tonder, 30 ans, qui a jusqu’à présent remporté sept victoires au Sunshine Tour (circuit sud-africain), avait commencé, comme Anewattananod, le dernier jour avec trois coups derrière le leader d’alors, son compatriote Justin Harding.

Ce dernier n’a pas eu de chance à son quatrième tour, présentant une carte avec 73 coups (+2), avec une mauvaise dernière ligne droite qui l’a déjà exclu de la victoire.

Le contraire de Van Tonder et Anewattananod, qui ont présenté deux cartes à 64 coups (-7), pour un total de 263 (-21), cela les a amenés à le jouer triomphe dans le bris d’égalité, que le Sud-Africain a réalisé avec un «birdie» sur le dernier trou.

Trois trous éliminatoires

Et il a fallu trois trous de bris d’égalité, tous joués sur le 18e trou, les deux premiers avec les deux joueurs signant le par (4), pour voir comment Van Tonder a remporté la victoire en terminant avec un birdie, alors que le Thaïlandais avait besoin de quatre coups.

Van Tonder, qui avait sa femme comme caddie, a remporté son premier triomphe sur le Tour européen, qui a créé ce tournoi dans son sein.

De la représentation espagnole, les meilleurs étaient Sebas García et Gonzalo Fernández Castaño, partageant la quatorzième place avec quatre autres joueurs, avec un total de 269 (-15).

Le premier a réalisé un remarquable quatrième tour avec un 65 (-6) qui aurait pu être bien meilleur s’il n’avait pas commis un “ double bogey ” à 15 ans. Le Madrilène a terminé avec un 69. Alejandro Cañizares a terminé 20e, avec un total de 270 coups.

Le régulateur turc des médias avertit Spotify d’éliminer le “ contenu inapproprié ”

P14 le résultat attendu par George Russell dans le GP de Monaco “ terne ”