in

Le sud-coréen Lee est proclamé champion du tournoi AT&T Nelson

17/05/2021 à 04:28 CEST

Efe

Le sud-coréen KH Lee a été proclamé champion d’AT & T Byron Nelson ce dimanche, son premier titre sur le PGA Tour, après avoir terminé le quatrième tour avec un record de 66 coups (-6) et accumulé 263 (-25), ce qui lui a donné un avantage de 3 sur Sam Burns des USA 266 (-22), deuxième, qui est revenu pour rester aux portes du triomphe final.

Après avoir attendu plus de deux heures pour la forte pluie qui est tombée tout au long de la session de dimanche, Lee a finalement fait huit birdies et fait deux bogeys, ce qui lui a valu la victoire pour un prix de 1458000 $ et 500 points de la FedEx Cup, où il se classe 29e.

En outre, Lee, 29 ans, le deuxième joueur sud-coréen à remporter le tournoi d’affilée après que le précédent ait été remporté par Sung Kan, se qualifie également pour jouer le PGA Tour Championship qui se tiendra à l’Ocean Course sur l’île de Kiawah. en Caroline du Sud.

La récompense était la dernière place pour le tournoi qui se tiendra la semaine prochaine.

De fortes pluies sont tombées la majeure partie de la ronde des neuf premiers, avec des flaques d’eau apparaissant sur les greens au-dessus des derniers trous et une balle sur le fairway coincée au milieu d’un ruisseau en mouvement rapide.

Les joueurs ont traversé le déluge avant la foudre a forcé un retard.

La majeure partie de l’eau stagnante avait disparu lorsque le jeu a repris deux heures et 23 minutes plus tard. Lee a raté un putt pair au n ° 16 pour réduire son avance à deux, mais a répondu avec deux birdies. Le soleil s’est levé au moment où Lee terminait ses 66 sous 6.

Burns a eu du mal à 71 (-1) et a terminé 22 sous la normale, un coup de moins que le champion des Masters 2011, le sud-africain Charl Schwartzel, aux côtés des Américains Daniel Berger, Patton Kizzire et Scott Stallings, qui partageaient la troisième place avec 267 (-vingt et un) .

Bien qu’il ait raté le titre, Burns a fermé sa position PGA il y a deux semaines avec sa première victoire en tournée au championnat Valspar lorsqu’il a finalement transformé une avance de 54 trous en victoire après deux tentatives infructueuses cette saison.

Les Américains Troy Merritt et Joseph Bramlett ont terminé avec deux autres tirs (269, -19) pour se partager la septième place.

Alors que le vétéran vénézuélien Jhonattan Vegas a terminé brillamment avec un record de 67 coups (-5) pour accumuler 270 (-18) et partager la neuvième place avec trois autres joueurs, dont le Texan Jordan Spieth, qui tomberait à court à l’heure de triomphe dans sa terre natale.

Vegas, âgé de 36 ans, a remporté un prix en espèces de 212 625 $ et 73 points pour le classement de la FedEx Cup, où il est classé 96e.

L’Espagnol Rafael Cabrera a clôturé le tournoi avec un record de 72 (par) et a accumulé 273 (-15), le même que le Mexicain Carlos Ortiz qui a délivré une carte signée de 70 (-2), pour partager la vingt et unième place avec autres trois joueurs.

Son compatriote Jon Rahm a réalisé son pire record du tournoi avec 70 coups (-2) et a atteint 275 (-13) qui le laissait à la trente-quatrième place, partagé avec quatre autres golfeurs.

L’Argentin Nelson Ledesma a signé une carte de 68 (-3) et accumulé 277 (-11) qui le laissaient à la quarante-septième place, tandis que le Colombien Sebastián Muñoz avait un record de 71 coups (-1) et 278 (-10 ) qu’ils l’ont placé à la 55e place du classement final.

Le programme climatique de Biden cible l’Amérique noire avec l’innovation et le financement de la HBCU ⋆ .

Regardez Kobe Bryant, Tim Duncan et bien d’autres être intronisés au Basketball Hall of Fame