Le Taïwanais Hsieh Su-wei contrecarre la dernière tentative de retour de Clijsters

28/09/2021 à 7h03 CEST

. / Chicago

Les Taïwanais Hsieh Su-wei est devenu ce lundi le bourreau du Belge Kim Clijsters, qui a perdu en trois sets au premier tour du Chicago Fall Tennis Classic lors de sa dernière tentative pour revenir avec succès sur le circuit professionnel WTA. C’était le premier match de Clijsters depuis une défaite au premier tour à l’Open américain de 2020 il y a un peu plus d’un an. Cela faisait partie d’un dossier de 0-3 la saison dernière après le retour de l’ancien joueur n ° 1 mondial, mais a subi un blessure au genou Cela l’a obligé à passer sous le couteau puis, en janvier dernier, il a attrapé le covid-19.

Clijsters, une mère de trois enfants qui se réveille à 5 heures du matin chez sa famille dans le New Jersey pour s’entraîner, a reçu une wild card pour le tournoi de Chicago, mais a été éliminée par Hsieh, quatrième finaliste de l’Open d’Australie, qui a obtenu la victoire avec un score final de 6-3, 5-7 et 6-3 en 2 heures et 18 minutes. « Des bonnes choses, des mauvaises et des incohérences », a déclaré Clijsters, 38 ans. « Mais je pense que la chose la plus importante pour moi est que, ce dont j’ai parlé avec mon entraîneur et mon préparateur physique, c’était de pouvoir traverser physiquement ces matchs sans trop de soucis. C’était l’objectif principal. »

Clijsters a reconnu que était proche de remporter la victoire. « J’étais proche aujourd’hui, mais j’ai toujours un bon feeling, vous savez que j’ai progressé et je pense que c’est la chose la plus importante. »

Clijsters a atteint la finale de l’Open de France à l’adolescence en 2001, dans le cadre d’un bilan de 0-4 dans les matchs pour le titre du Grand Chelem avant une victoire à l’US Open 2005. Viennent ensuite les titres de l’US Open en 2009 et 2010 et un Australien Trophée Open en 2011. « Nous savons tous que c’est une grande, grande, grande joueuse », a déclaré Hsieh. « En dehors du court, elle est très gentille, très polie, très gentille, donc je l’ai toujours beaucoup aimée. … J’ai de la chance de ne pas l’avoir croisée il y a 10 ans. »

Clijsters reste à Chicago pour jouer en double avec sa compatriote belge Kirsten Flipkens, mais elle n’est pas sûre de ses plans pour le reste de la saison. « J’aimerais jouer à Indian Wells si je peux, si le corps est bien entretenu », a-t-il déclaré. « Donc, pour le moment, tout va bien. Je suis donc excité d’essayer de jouer beaucoup de matchs et j’attends aussi avec impatience le World Team Tennis. C’est là que j’ai vraiment ressenti une grande amélioration l’année dernière. »

Su Hsieh sera ensuite la sixième tête de série tunisienne Ons Jabeur, qui a reçu un laissez-passer au deuxième tour. Les Américaines Danielle Collins, Jessica Pegula et Veronika Kudermetova ont également avancé lundi. La locale Madison Keys s’est également retirée de son match du premier tour contre la Biélorusse Aliaksandra Sasnovich en raison d’une blessure à l’épaule droite.

Share